Biographie de emole zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1180 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le centenaire de la mort d'Emile Zola, le 29 septembre 1902, permet de revenir sur une des grandes énigmes policières et littéraires du siècle : l'auteur de Germinal a-t-il été assassiné ou est-il mort, comme l'a joliment écrit un journal, d'"un fait-divers naturaliste" ?

Cette énigme a régulièrement été débattue sans être vraiment élucidée : Ce 28 septembre 1902 au soir, la domestique ducouple Zola, au 21 bis de la rue de Bruxelles, à Paris, allume un feu de boulets dans un chambre. " Dans la nuit, écrit le biographe, Alexandrine et Emile Zola sont incommodés. Alexandrine reste évanouie sur le lit. Zola a voulu se lever, ouvrir la fenêtre: il s'affaisse à terre. L'oxyde de carbone, qui stagne sur le parquet, plus lourd que l'air, a fait son oeuvre". Alexandrine lui survivra jusqu'en1925.

A cette époque, les souvenirs de l'affaire Dreyfus sont encore tout frais. Plusieurs groupuscules qui n'ont pas désarmé entretiennent un climat de rancoeurs antisémites et xénophobes. La police redoute les polémiques et referme vite le dossier, avec l'accord de la famille. Elle conclut que la cheminée a été bouchée accidentellement par des gravats à l'occasion de travaux pendant l'été.L’affaire rebondit en 1927 . Cette année-là, un ancien couvreur, Henri Buronfosse, par ailleurs membre d'une ligue nationaliste, avoue avant de mourir avoir délibérément bouché la cheminée d’Emile Zola. L'affaire sera évoquée dans un article du journal Libération en 1952.

"L'attentat paraît probable mais sans la certitude de l'évidence", résume le grand spécialiste de Zola, auteur d'unemonumentale biographie, Henri Mitterand.

1840
Naissance le 2 avril à Paris d’Emile Zola. Il est le fils de François Zola, italien, ingénieur des travaux publics et d'Emilie Aubert dont les parents étaient des artisans beaucerons.

1843
La famille Zola s’installe à Aix en Provence

1847
Mort du père d'Emile Zola qui met sa famille dans une situation financière difficile.

1852
Etudessecondaires à Aix jusqu'en 1857. Emile Zola se lie d'amitié avec Paul Cézanne.

1858
La famille de Zola revient s'installer à Paris.

1859
Emile Zola, alors au lycée Saint-Louis échoue au baccalauréat . Il abandonne ses études et connaît une vie de bohème parfois difficile. Il lit beaucoup et commence à écrire contes et poèmes.

1862
Il entre comme employé chez Hachette. Il y resteraquatre ans et deviendra rapidement chef de publicité. Il publie ses premières chroniques dans la presse
Il est naturalisé français.

1864
Il publie un recueil de nouvelles : Les Contes à Ninon

1865
Il publie son premier roman, d'inspiration autobiographique : La Confession de Claude.
Il rencontre Gabrielle-Alexandrine Meley qu'il épousera en 1870.

1866
Emile Zola quitte Hachette etdevient chroniqueur littéraire à l'Evénement. Il publie également des articles sur la peinture. Il défend avec beaucoup de conviction Manet et des peintres qu'on appellera bientôt les impressionnistes par opposition aux peintres académiques

1867
Publication de Thérese Raquin

1868
Publication de Madeleine Férat
Il imagine le cycle des Rougon Macquart qui prévoit une vingtaine de volumes. Ilen remet le plan à son éditeur, Lacroix

Il écrit dans des journaux d'opposition à l'Empire des articles de plus en plus virulents.

1870
Publication dans Le Siècle du premier titre des Rougon-Macquart : La Fortune des Rougon. La chute du second Empire lui évite des poursuites judiciaires
Il épouse Alexandrine Méley.

Départ pour Bordeaux où il travaille à la délégation du gouvernementprovisoire.

1871
Retour à Paris. Publication de La Curée.

1872
Il se lie d'amitié avec Flaubert et Alphonse Daudet. Son éditeur, Lacroix ayant fait faillite, Emile Zola signe avec un nouvel éditeur, Georges Charpentier

1873
Rencontre avec Maupassant et Mallarmé
Thérese Raquin est joué au théatre

Publication du Ventre de Paris

1874
Publication de La Conquête de Plassans...
tracking img