Biographie de jane austen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (957 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Jane austen

Biographie en résumé
Une des grandes romancières du XIXe siècle (1775-1817), elle décrit avec un art délicat et un esprit d'une grande indépendance, les amours et les ambitions de lagentry, la moyenne bourgeoisie anglaise. L'univers de ses romans est, à l'instar de sa vie, singulièrement dépeuplé des drames ou du pittoresque qui font la trame de la littérature de son époque. Auxcompositions touffues et aux histoires compliquées goûtées par le public de l'époque, elle oppose, dans un style simple, des ouvrages dont l'intérêt réside en premier lieu dans la qualité del'observation et la sincérité des sentiments exposés. Pionnière du réalisme social, elle est une des premières à s'intéresser à la peinture de la vie quotidienne, des passions simples d'une classe dont lespréoccupations tournent pour l'essentiel autour de l'amour, de la consolidation des fortunes familiales ou de l'élevation sociale par le mariage. Fortement attachée à la vie rurale, éprise des beautéssobres de la campagne anglaise, elle a décrit son milieu avec un regard, qui bien que sans complaisance, est exempt du mépris si fréquent dans la littérature française pour la vie provinciale. Loin destourments révolutionnaires et des guerres napoléoniennes qui déchirent le continent, du romantisme qui balaie le paysage littéraire, le monde de Jane Austen forme une sorte de parenthèse close danslaquelle on découvre une société paisible, dominée par une affabilité pouvant faire sourire aujourd'hui mais qui n'est pas sans charmes. Certains ont qualifié de marivaudages anglais ses romans dont lesintrigues se nouent et se dénouent heureusement à la faveur d'un destin généreux. Walter Scott, Macaulay — qui la plaçait au second rang après Shakespeare — et Lewes furent les premiers admirateurs dela romancière qui connut peu de succès de son vivant. Son œuvre, résume un critique du XIXe, révèle «une femme supérieure dont on peut dire, en empruntant à Balzac le mot qu'il s'appliquait à...
tracking img