Biographie de pierre alechinsky

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (540 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pierre Alechinsky est né le 19 octobre 1927 à Bruxelles. Il est l’enfant unique d’un couple de médecins. Son père est originaire de Crimée, presqu’île au Sud de l’Ukraine. Juif, il a fuit au débutdes années 20 puis s’est installé à Bruxelles où il a obtenu la nationalité belge.
De 1932 à 1939, c’est dans l’enseignement très diversifié de l’école que Pierre Alechinsky découvre les travauxd’imprimerie. Sa visite au musée Plantin Moretus, à Anvers, prestigieuse imprimerie du 16ème siècle, l’impressionne profondément.
Il dessine beaucoup, gaucher contrarié il écrit de la main droite, maiscomme il le souligne : « Ils m’ont laissé la main gauche pour le dessin, les menus travaux. »
En 1944, « non réadmis » à l’école Decroly, Alechinsky entre à l’école nationale supérieure d’Architectureet des Arts décoratifs de Bruxelles (la Cambre), où il étudie, entre autres avec Joris Minne, l’illustration du livre et la typographie.
Serge Creuse un ami, lui dit : « Tu devrais te mettre à lapeinture », il a essayé et a très vite pris le goût de l’arôme de la térébenthine.
Pierre Alechinsky commence à peindre en 1947 et devient membre du groupe Jeune Peinture belge, avec notamment LouisVan Lint, Jan Cox et Marc Mendelson. La même année a lieu sa première exposition de peintures au sein de la galerie Lou Cosyn de Bruxelles.
En 1949, Pierre Alechinsky rencontre Christian Dotremontqui vient d’organiser à la Galerie Séminaire des arts la première exposition Cobra. Cette rencontre est capitale pour Alechinsky.
Il se lance immédiatement dans le travail d’organisation dumouvement Cobra, assiste Dotremont dans la fabrication des numéros de la revue et la coordination des expositions. Il participe à la première grande exposition du mouvement au Stedjelijk Museum d’Amsterdam.COBRA est un mouvement pictural dont le nom est formé par les premières lettres des trois villes Copenhague, Bruxelles, Amsterdam. Opposés à l’académisme d’un certain art abstrait, les artistes...
tracking img