Biographie de rimbaud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Arthur rimbaud
né le 30 mars 1844 à Metz et décédé le 8 janvier 1896 à Paris.















BIOGRAPHIE

Il est né à Charleville en 1854. Elève brillant, il est encouragédans ses premiers essais poétiques par son professeur de rhétorique. Son caractère emporté supporte mal les contraintes familiales et provinciales: après plusieurs fugues, le petit prodige, remarquépar son bateau ivre arrive à Paris, à l’invitation de Verlaine (1871). Leur liaison tumultueuse tourne au drame: blessé par «  son ami  » qu’il voulait quitter, il éprouve la douleur d’un rêve brisé. Ilvagabonde en solitaire et rédige plusieurs poèmes en prose (Illuminations, 1874-1876), puis il s’embarque pour Aden (1880). Pendant dix ans, il erre encore dans le désert, d’Ethiopie en Egypte, ayantcomplètement cessé d’écrire et se livrant à toutes sortes de trafics. Rapatrié en France pour se faire soigner d’une tumeur au genou, il est amputé d’une jambe à Marseille où il meurt peu après, en1891.

Poète prodige : A seize ans, il est remarqué pour son Bateau ivre et vient à Paris. Il compose toute son œuvre avant d’avoir vingt ans. Poète voyant : C’ est dans une lettre adressée à un ami ,Paul Demeny, en 1871, qu’il exprime sa vision du rôle du poète : « le poète se fait voyant par un long , immense et raisonné dérèglement de tous les sens ». C’est un prophète qui doit rapporter savision afin d’éclairer l’humanité. Ainsi, la réalité est perçue de manière insolite. (Les Ponts ) Une révolution poétique:«  J’ inventai la couleur des voyelles » Une saison en enfer Il écrit des poèmesen prose dans lesquels les échos et symétries, la récurrence de figures de style créent un rythme (Illuminations) Puissance évocatrice :Il mêle ce qui est auditif, visuel et intelligible : il use d’unlangage accessible à tous les sens. Aventurier : A seize ans, il s’évadait déjà pour des fugues lointaines.Celui que Verlaine surnommait «  l’homme aux semelles de vent », partira dans le désert...
tracking img