Biographie de ronsard.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (458 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BIOGRAPHIE DE PIERRE DE RONSARD.

Pierre de RONSARD, fils de chevalier, est né le 1er septembre 1524 dans le château de la Possonnière, près de Vendôme.
Son père fit jouer ses relations pour lefaire entrer, à l’âge de douze ans, comme page à la cour de France auprès de nombreux personnages de l’aristocratie. Là , il se montre très doué pour les exercices physiques, l’équitation, ou l’escrimeet devient l’un des pages les plus séduisants de la cour de France. Puis, il se destine à la carrière de militaire et de diplomate, mais une grave maladie le rend à demi-sourd; il doit doncréorienter son avenir.
Le 6 mars 1543, il est tonsuré au Mans. Des bénéfices ecclésiastiques lui assurent un revenu régulier qui lui enlève tout souci matériel; ce qui lui vaut de consacrer sa vie à la poésie.Il s'installe à Paris en 1544. C'est là qu'il contribue à former la Pléiade, groupe d'écrivains qui se donnent comme mission d'enrichir la langue française et de créer une véritable littératurefrançaise. Grand humaniste, il devient le poète le plus important du groupe avec Joachim du Bellay, qui rédige en 1549 la Défense et Illustration de la langue française. Ce manifeste a comme ambition dedéfendre le français contre ses détracteurs, d'enrichir son vocabulaire et ses tournures (par des apports étrangers essentiellement) et de composer des œuvres inspirées des auteurs grecs et latins, enleur empruntant des formes anciennes comme l'ode, l'élégie, l'épopée ou la tragédie.
Ronsard ne fait pas d'études littéraires régulières, il apprend sous l'influence de beaucoup d'écrivains, d'abordauprès de l'helléniste français Jean Dorat qu'il a comme maître, au collège de Coqueret.
Il fréquente des poètes, des humanistes, des clercs, des gens de cour. Il participe activement à la vie despremiers salons et à l'activité de l'Académie de poésie et de musique, créée par Jean Antoine de Baïf. Il devient en 1558 poète officiel de la cour, avec le titre de conseiller et d'aumônier...
tracking img