Biographie jean de la fontaine et de diderot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean de La Fontaine, poète français, est né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry dans l'Aisne et mort le 13 avril 1695 à Paris.
Après des études de théologie, puis de droit, Jean de La Fontainerevient à Château-Thierry comme maître des eaux et forêts. En 1664, il entre au service de la duchesse d'Orléans et à la mort de celle-ci, il trouve asile chez Mme de la Sablière. Il fut un desnombreux amis artistes et protégés de Nicolas Fouquet, qui fit construire le château de Vaux-le-Vicomte, et l'aida à choisir sa carrière de poète. Jean de La Fontaine lui écrivit un plaidoyer Élégie auxNymphes de Vaux, au moment de sa chute en 1661. Il fut également le protégé de M. et Mme d'Hervart.
Ses Fables sont des chefs-d'œuvre de. La plupart mettent en scène des animaux de la vie quotidienneet sont inspirées d'Ésope, Horace ("Le rat des villes et le rat des champs") et surtout Phèdre, ainsi que du Panchatantra indien. Sans effort apparent d'analyse, La Fontaine découvre le fond desâmes avec une finesse malicieuse et un sens sûr de la comédie. Il ne s'est pas donné le droit de prêcher les grands sentiments; juste quelques conseils pour rendre l'homme plus raisonnable et plusheureux.
En dehors des Fables, La Fontaine est un conteur. Ses Contes et nouvelles sont inspirés par l'Arioste, Boccace, François Rabelais et Marguerite de Navarre. En 1683, il devint membre del'Académie française. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise.
En 1867, Gustave Doré illustre les Fables. Benjamin Rabier le fera au début du XXe siècle.
Né à Langres (Champagne-Ardenne) le 5octobre 1713, après des études chez les jésuites, il mène d'abord une vie de bohême, vivant d'expédients, puis s'assagit et se range. Il rompt très vite avec le catholicisme, dont il devient même unadversaire en en faisant une critique systématique et générale. Après une brève période déiste, il adopte l'idéologie matérialiste athée, développant des thèses inspirées du fatalisme. Ses convictions...
tracking img