Biographie jean racine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (915 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Né dans une famille de petits notables et d'écrivains : son père était procureur, son grand-père et son bisaïeul avaient été contrôleurs du grenier à sel de La Ferté-Milon et de Crépy-en-Valois ;l'on vit longtemps, sur la façade de la maison des Racine, rue de la Pêcherie, leurs armes parlantes1 : d'azur, au rat et au cygne d'argent2. Orphelin dès quatre ans (sa mère décède en 1641 et son pèreen 1643), il est recueilli par ses grands-parents et reste chez eux jusqu'à la mort de son grand-père en 1649. Sa grand-mère entre alors au couvent de Port-Royal où Racine rejoint sa marraine qui y estreligieuse. Ce malheur lui permet en fait de recevoir une solide éducation janséniste (courant moral du xviie siècle qui a connu son apogée à la fin du siècle et qui consiste à diviser les nantis dela grâce et ceux qui ne l'ont pas, on dit de Phèdre que c'est une « chrétienne à qui la grâce aurait manqué »...) aux Petites écoles de Port-Royal qui l'accueillent gratuitement. Il reçoit une largeculture, comprenant la littérature et surtout l'apprentissage du grec et du latin. Il a pour maîtres les célèbres Pierre Nicole, Claude Lancelot et Antoine Le Maistre, ainsi que Jean Hamon. Cependantle théâtre y est très peu présent, car les Jansénistes le méprisaient.
À 18 ans, Racine est donc orphelin et pauvre, mais cependant il possède une très forte culture et il peut s'appuyer sur le réseaude relations des jansénistes. Il étudie alors la philosophie au collège d'Harcourt. L'enseignement qu'il reçoit est fondé sur l'étude de la Bible, de la rhétorique et des auteurs grecs et latins. Ildécouvre la vie mondaine grâce à un cousin qui habite l'hôtel de Luynes. Il écrit ses premiers poèmes. Dans un premier temps, il tente de concilier ses aspirations littéraires avec la carrièreecclésiastique, mais finalement, après un échec de cette dernière, il choisit de se consacrer entièrement à la littérature.
En 1660, il reçoit une pension du roi grâce à des odes : la Convalescence du Roi...
tracking img