Biographie marcel pagnol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4744 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Marcel Pagnol est un écrivain, dramaturge et cinéaste français, né le 28 février 1895 à Aubagne (Bouches-du-Rhône), mort le 18 avril 1974 à Paris.
Marcel Pagnol devient célèbre avec Marius, pièce représentée au théâtre en mars 1929. Il fonde à Marseille en 1934 sa propre société de production et ses studios de cinéma, et réalise de nombreux films avec les grands acteurs du moment (en particulierRaimu, Fernandel, Pierre Fresnay ou Louis Jouvet) : Angèle (1934), Regain (1937), La Femme du boulanger (1938)...
Élu à l'Académie française en 1946, il abandonne le cinéma et le théâtre, et commence la rédaction de ses Souvenirs d'enfance avec notamment La Gloire de mon père et Le Château de ma mère. Il publie enfin, en 1962, L'Eau des collines, roman en deux tomes : Jean de Florette et Manondes Sources, près de dix ans après son film Manon des sources avec Jacqueline Pagnol.
Honoré et célèbre, Marcel Pagnol meurt à Paris en 1974, à l'âge de 79 ans.
Sommaire
[masquer]
• 1 Biographie
o 1.1 Une école précoce et buissonnière
o 1.2 Paris : un professeur au théâtre
o 1.3 Œuvre cinématographique
o 1.4 De la Comédie à l'Académie
o 1.5 Naissance du romancier
o 1.6 Chronologie• 2 Distinctions et récompenses
• 3 Œuvres
o 3.1 Romans, nouvelles et essais
o 3.2 Théâtre
o 3.3 Traductions
o 3.4 Cinéma
 3.4.1 Filmographie
 3.4.2 Adaptations d'œuvres de Pagnol et remakes
• 4 Quelques citations célèbres
• 5 Notes et références
• 6 Liens externes

Biographie [modifier]
Marcel Pagnol est le fils de Joseph Pagnol, instituteur laïque, utopiste etrépublicain, et de Augustine Pauline Henriette La Brochette Lansot, couturière. Il est l'aîné de trois autres enfants : Paul, né en 1897, Germaine, née en 1902 et René, né en 1909. Un frère aîné, Maurice, né le 2 avril 1894, et décédé le 18 août de la même année, ne sera jamais mentionné dans l'histoire familiale. Marcel Pagnol écrira en Incipit de la Gloire de mon père « Je suis né dans la villed'Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers ».
Une école précoce et buissonnière [modifier]
En 1897, le jeune ménage s'établit dans le logement de fonction de l'école de Saint-Loup. Lorsqu'elle allait au marché, sa mère le laissait dans la classe de son père, qui eut un jour la surprise de le voir lire couramment, alors qu'il n'avait pas cinq ans1.
Puis, à la rentrée1900, Joseph étant nommé « instituteur titulaire à l'école du Chemin des Chartreux, la plus grande école communale de Marseille »2, la famille emménage au 54 de l'avenue des Chartreux. En 1902, les Pagnol emménagent rue du Jardin des Plantes, puis rue Terrusse, dans ce « grand rez-de-chaussée, que complétait un sous-sol, éclairé, sur le derrière, par un petit jardin »3, où Marcel passera unegrande partie de son enfance.


La Bastide neuve - printemps 2008
À partir de 1904, soucieux de la santé fragile d'Augustine, Joseph décide de louer pour les vacances une « villa dans la colline, juste au bord d'un désert de garrigue qui va d'Aubagne jusqu'à Aix »4. Cette Bastide Neuve, située à la sortie du village de La Treille, à la périphérie de Marseille5, et ses collines constitueront ceparadis de l'enfance heureuse où se déroulent les plus beaux épisodes de ses fameux Souvenirs d'enfance.
Reçu second à l'examen des bourses, il entre au lycée Thiers en 1905 où il poursuit de brillantes études, malgré une vie de demi-pensionnaire mouvementée, épopée savoureuse dont il nous régalera dans les deux derniers tomes de ses Souvenirs (Le temps des secrets, Le temps des amours). C'est làqu'il commence à écrire des poèmes qui paraîtront à partir de 1910 dans la revue Massilia. Il a pour condisciple Albert Cohen avec lequel il se lie d'amitié.
Il n'a que 15 ans lorsqu’il perd sa mère, avec laquelle il entretenait une relation fusionnelle et quasi-œdipienne. Un coup de froid ayant aggravé sa fragilité pulmonaire, Augustine meurt « des suites d'une congestion » le 16 juin 1910, à...
tracking img