Biographie michael moore

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1498 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Michael Moore, né le 23 avril 1954, est un écrivain et un réalisateur américain de documentaires engagés. Il vit actuellement à New York.

Né à Davison (Michigan), fils d'une secrétaire et d'un ouvrier employés dans l'usine General Motors basée à Flint (Michigan), neveu d'un des fondateurs du Syndicat des Travailleurs de l'Automobile (UAW), Michael Moore était prédestiné à devenir un col bleu.A 18 ans, il est élu au conseil d'administration de son lycée (Davison High School), où il devient l'un des plus jeunes Américains à accéder à une fonction publique. Il se fait le porte-parole des étudiants.

Abandonnant ses études de journalisme à l'Université de Flint, il fonde à 22 ans le Flint Voice, un journal alternatif qu'il dirige pendant 10 ans.

Ses premiers engagementspolitiques sont à l'extrême gauche américaine. Il apporte son soutien au régime de Daniel Ortega au Nicaragua et dénonce l'embargo contre le régime de Fidel Castro à Cuba.

En 1989, il vend tous ses biens et parvient à réaliser le film qui le consacrera, Roger et moi, dans lequel il dénonce l'application des mesures de gestion de Roger Smith, président de General Motors, responsable de la fermeture desusines automobiles de Flint (30 000 licenciés dans une agglomération de 150 000 habitants). C'est à l'époque le plus gros succès commercial jamais connu pour un documentaire.

En 1995, il réalise Canadian Bacon, film satirique se déroulant aux États-Unis juste après la Guerre froide, et mettant en scène le gouvernement américain tentant de monter les Américains contre les Canadiens pourrelancer l'économie. Le film dénonce notamment la mentalité américaine vis-à-vis du port d'arme, ainsi que l'utilisation de la peur à travers les médias. Deux idées qui seront reprises plus sérieusement dans Bowling for Columbine.

En 1999, il sort The Big One où il traite de l'appauvrissement de certaines tranches de la population aux États-Unis et des pratiques douteuses de certaines multinationalescomme Nike.

En 1999, il crée, produit et présente l'émission The Awful Truth (transposable en français par "L'inavouable Vérité") dans laquelle il aborde des sujets graves avec humour. Lors de son premier rendez-vous mensuel, il dénonce le système des mutuelles de santé américaines (avides de profits), en invitant une compagnie à l'enterrement d'un de ses clients pour lequel elle refuse depayer la transplantation d'un pancréas. La compagnie mise en cause décide de couvrir toutes les greffes de pancréas après le passage de Michael dans ses bureaux... L'émission connaît un vif succès durant ses deux années d'existence à la fois aux États-Unis mais aussi au Royaume-Uni où elle est diffusée sur Channel 4.

En 2000, il fait campagne à l'élection présidentielle pour le candidat écologisteRalph Nader, et critique ouvertement tant le candidat démocrate Al Gore que le républicain George W. Bush. Durant les quatre années qui suivent, il est l'inlassable détracteur de l'administration de George W. Bush. Ainsi, une semaine après les attentats du 11 septembre 2001 à New York, dans un premier temps, il met en cause, dans une interview à l'émission présentée par Karl Zéro sur la chainefrançaise Canal+, le gouvernement américain et la CIA dans ces attaques terroristes, arguant que la cible était une ville démocrate ayant voté à une large majorité pour Al Gore ! Dans une autre interview, il doute de l'existence de passagers à bord des avions ayant percuté les tours jumelles de New York et fait valoir comme preuve qu'aucun passager n'était noir (insinuant qu'aucun noir ne pourraitparticiper à une telle mascarade organisée par des républicains).
Michael Moore est en première ligne contre la guerre en Afghanistan à la fin de l'année 2001 puis en 2003 contre l'intervention militaire des Etats-Unis en Irak.
Il fait de l'élection présidentielle de 2004 la « mère de toutes les batailles » contre George W. Bush et soutient dans un premier temps le général Wesley Clark lors...
tracking img