Biographie senghor

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10220 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie Senghor
In http://www.temoignages.re/hommage-au-chantre-de-la-negritude,14063.html

9 octobre 1906 : Léopold Sédar Senghor naît à Joal, une petite ville côtière du Sénégal (1). Il est le fils de Basile Senghor et Gnilane Bakhoum.
1928 : Il obtient son baccalauréat, quitte le Sénégal pour La France. Grâce à une bourse, il étudie au Lycée Louis Le Grand. Il rencontre GeorgesPompidou.
1932 : Il développe en compagnie d’Aimé Césaire et Léon-Gontran Damas, le concept de la négritude.
1934 : Il fonde le journal “l’Étudiant noir”.
1935 : Il est le premier noir à recevoir l’agrégation de grammaire.
1940 : Il est fait prisonnier et reste durant 2 ans dans un camp de détention.
1945 : Il commence à s’intéresser aux relations franco-africaines. Il enquête au Sénégal sur lapoésie sérère (2). Il est député à l’Assemblée constituante. Il participe à la rédaction de la Constitution de la quatrième République.
1955-1956 : Il est secrétaire d’État alors qu’Edgar Faure est président du Conseil (l’équivalent de Premier ministre).
1958 : Le Sénégal devient une république autonome.
1960 : Le Sénégal est indépendant. Léopold Sédar Senghor en devient le premier président. Ilfonde avec Mamanou Dia l’Union progressiste sénégalaise. Il s’efforce de favoriser le dialogue entre les cultures.
1963 : La naissance de l’OUA.
1966 : Il organise à Dakar le premier festival mondial des Arts nègres.
1967 : Le 22 mars, il est l’objet d’une tentative d’attentat.
1970 : Il nomme Abdou Diouf Premier ministre.
1973 : Il est réélu président de la République.
1976 : Il instaure lemultipartisme limité à trois composantes : socialiste, communiste et libérale.
1978 : Il entame un 5éme mandat présidentiel.
1980 : Il quitte la vie politique sénégalaise.
1984 : Il devient membre de l’Académie française. Il est intronisé par Edgar Faure.
1990 : L’Université internationale de langue française Léopold Sédar Senghor est inaugurée à Alexandrie (Egypte).
1995 : Il inaugure unespace culturel qui porte son nom à Verson, dans la région de Caen.
20 décembre 2001 : Léopold Sédar Senghor s’éteint à Verson (France), sa commune d’adoption.
J.-F. N.
(1) De 1879 à 1890, la France achève la conquête du Sénégal. En 1895, le Sénégal intègre l’AOF. En 1958, par référendum, ce pays devient république autonome.
(2) Serer ou sérès, peuple du Sénégal (environ 950.000). Les sererformèrent jadis deux royaumes dans la région du Siné et du Saloum.

Ses écrits
1945 : Chants d’ombre, poèmes (Le Seuil)
1947 : Les plus beaux écrits de l’Union française (en collaboration) ( La Colombe)
1948 : Hosties noires, poèmes (Le Seuil)
1948 : Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française, précédée d’Orphée noir par Jean-Paul Sartre (PUF)
1949 : Chants pourNaëtt (Le Seuil)
1953 : La Belle Histoire de Leuk-le-Lièvre (Hachette)
1956 : Éthiopiques (Le Seuil)
1961 : Nocturnes, poèmes (Le Seuil)
1962 : Pierre Teilhard de Chardin et la Politique africaine (Le Seuil)
1964 : Liberté 1 : Négritude et Humanisme, discours, conférences (Le Seuil)
1971 : Liberté 2 : Nation et Voie africaine du Socialisme, discours, conférences (Le Seuil)
1973 : Lettresd’hivernage, poèmes (Le Seuil)
1977 : Liberté 3 : Négritude et Civilisation de l’Universel, discours, conférences (Le Seuil)
1979 : Élégies majeures, poèmes (Le Seuil)
1980 : La Poésie de l’action, dialogue (Stock)
1983 : Liberté 4 : Socialisme et Planification, discours, conférences (Le Seuil)
1986 : Black Ladies, photos Ommer Uwe (Jaguar)
1988 : Ce que je crois : Négritude, francité, etcivilisation de l’universel (Grasset)
1990 : Oeuvre poétique (Le Seuil)
1992 : Liberté 5 : Le dialogue des cultures (Le Seuil)

Femme nue, femme noire
Femme nue, femme noire
Vétue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté
J’ai grandi à ton ombre ; la douceur de tes mains bandait mes yeux
Et voilà qu’au coeur de l’Eté et de Midi,
Je te découvre, Terre promise, du haut d’un haut col...
tracking img