Biographie sur marco polo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1078 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Marco Polo (15 septembre 1254 à Venise, Italie - 8 janvier 1324 à Venise, Italie) était un marchand vénitien qui entra au service de l'empereur mongol. Il est parti avec son père et son oncle, patriciens et commerçants passés au service du Grand Khan mongol. Il atteignit la Chine en 1275 en parcourant la Route de la soie.
Il y séjourna pendant 17 ans (1274-1291) et fut employé par l'empereurmongol Kūbilaï qui acheva la conquête de la Chine. Celui-ci prit un titre dynastique à la manière chinoise (celui des Yuan) en 1271 sans devenir véritablement un empereur chinoisNote 1. Marco Polo fut chargé de diverses missions par Kūbilaï Khan, tant en Chine que dans des pays de l'océan Indien. Étrangement aucune trace de Marco Polo ne put être retrouvée dans les archives impériales, pourtant trèsprécises...
De retour à Venise en 1295, il combattit à Gênes, y fut fait prisonnier et dicta dans sa geôle à Rustichello de Pise une narration de ses voyages dans les États de Kūbilaï intitulée Le Devisement du monde.

Né (le 15 septembre 1254) en l'absence de son père Niccolo Polo, Marco Polo a 17 ans lorsque son père et son oncle, Matteo Polo (ou bien Maffeo Polo), reviennent d'un longvoyage en Asie centrale où ils ont rencontré l’empereur mongol Kubilaï Khan, petit-fils de Gengis Khan. Ils sont porteurs d'un message de sympathie pour le pape. Pendant deux années, les deux frères, Niccolo et Matteo, vont attendre l'élection d'un nouveau souverain pontife.
En 1271, ils repartent de Venise pour retourner en Chine et le jeune Marco les accompagne. Il a vingt ans lorsqu'il est reçuavec ses parents à la très fastueuse cour mongole. D'abord semble-t-il envoyé en légation avec son oncle dans la ville frontière de Ganzhou, à l'extrémité ouest de la grande muraille, où il fait ses classes, il devient ensuite un enquêteur-messager du palais impérial suzerain de la Chine, de l'Iran et de la Russie. À ce titre il accomplira diverses missions pour le grand khan, tant en Chine que dansl'Océan Indien (voir fonctions de M. Polo).
Vers la fin du règne de Kūbilaï Khan, M. Polo et ses parents obtiennent le droit de retourner dans leur pays. En 1291 ils embarquent à destination de l'Iran, où ils accompagnent la princesse Kokejin, promise à l'ilkhan d'Iran1. Puis il se rend à la cour de l'empereur de Chine Kubilai Khan. Dans son voyage de retour à Venise en 1292, il fait escale àPerlak dans le nord de l'île de Sumatra (dans l'actuelle Indonésie).
Rentré à Venise en 1295 avec une fortune en pierres précieuses, M. Polo fait armer une galère pourvue d'une pierrière2, afin de participer au combat que Venise mène alors contre Gênes. Lors d'une bataille sur mer, il est fait prisonnier (soit en 1296, au large de la Turquie, entre Adana et le golfe d'Alexandrette3, soit enseptembre 1298, au large de Curzola ou Korčula sur la côte croate). Il dicte son célèbre livre dans la prison de Gênes.
Après sa libération, il épouse Donata Badoer et aura trois filles. Sans doute fut-il, comme patricien, membre du Grand Conseil de Venise, mais on ignore quel rôle il joua dans la création en 1310 du Conseil des Dix (institution secrète peu ordinaire qui ressemble au Tchoû-mi-Yuan, leconseil de sécurité de Kūbilaï). M. Polo vivait à Venise dans la Casa Polo, quartier de Cannaregio, maison familiale détruite par un incendie en 1598 (le théâtre Malibran a été construit en 1677 sur ses fondations).
En 1324, il mourut à Venise où il est enterré en l'église San Lorenzo.
En hommage à leur plus célèbre concitoyen, les Vénitiens ont baptisé de son nom leur aéroport international, etles billets italiens de 1000 lires ont longtemps porté son effigie.

Fonctions de Marco Polo en Chine

Au service de Kūbilaï, M. Polo dépendait non du gouvernement ni de l'administration chinoise, mais du palais de l'empereur, le suzerain mongol, le khaân. Il n'était pas fonctionnaire mais homme de l'empereur. Voici les fonctions que son livre mentionne :
Introduction en Chine de l'huile...
tracking img