Biographie tex avery bennayoun

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3367 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Robert Benayoun, Le mystère Tex Avery.

B i o g r a p h i e .

I - Le Dossier Dévoilé (et ses Affreux Détails).

1951 : Tex Avery, ou Fred Quimby, était le fleuron multidimentionnel des studios Metro-Goldwyn-Mayer.
Les premiers Tex Avery sont produits par la Universal : le personnage de Tex est évasif et reconnaissable.
Article de Fred Quimby : Making Cartoon in Hollywood (7 octobre1961) : film dirigé par Avery : beaucoup de dialogues, alors que dans Tom et Jerry recours à la pantomime. Droopy est un modèle de vertu, il est toujours vainqueur.
En 1960 : Tex travaille à la télévision aux productions Cascade. Tex est irréprochable, silencieux.
Tex Avery n'existe pas : sa piste part des studios MGM sous l'égide de Fred Quimby et aboutit chez Universal sous celle de Walter Lantz.Annecy en 1962 : Robert Cannon décrit Tex comme petit, gros, hilare. Il a travaillé jadis chez Warner Bros.
Septembre 1962 : lettre de la Tex Avery Cartoons Animated Films de Santa Monica en Californie : il n'a pas reçu ses lettres de louanges selon lui car les producteurs avaient peur qu'il leur réclame un franc de plus. Promettant un manuscrit de son parcours dans le cartoon. (lettremanuscrite page 21). La correspondance s'établit par l'intermédiaire de R. Cannon.
Guido Fink (correspondant californien) se rend aux studios : il travaille seul dans deux bureaux qu'il déserte généralement. Il fait des publicité pour la télé lorsqu'il a besoin d'argent. Ses dessins animés sont à la Metro. Il n'a jamais travaillé pour Disney.
D'après Chuck Jones il a 56 ans et est borgne. Il auraitdébuté dans l'animation en 1930, puis a Universal avec Walter Lantz, puis avec Charles Jones à la Warner sur l'invention de Bugs Bunny.
Selon Pete Burness, il s'appelle Fred et est très solitaire.
Les Goldman assure qu'il est parti pour l'Arkansas.
Avery aimait rester anonyme et ne laissait jamais de trace.

II – Chuck Jones nous en dit plus.

Interview avec Jones :
En Europe l'animationsuscite de l'intérêt chez tous, contrairement aux USA.
Tex est un « mythe obèse », créateur de Bugs Bunny en 1938, débutant dans le métier dans les années 30. Il a dans les 55 ans. C'est Tex qui a insufflé la vie à Bugs, il l'a dessiné.
Il a un sens inné de la folie inattendue. Il est inventeur du Long, isn't it ? Gag basé sur le non-sens.
Ses films sont sexy, avec des scènes d'excitations.

III– Bureau d'études texavériennes.

Positif fait une étude des courts métrages de Tex Avery : Bureau d'étude.
Beaucoup d'effectif élabore sur le silence et le don d'esquive de Tex.
Il existe mais personne n'a vu sa photo. Il propulse les notions d'impossible, d'irréalisable et d'incroyable. Il transforme les choses à volonté. « il est capable de donner des vertiges métaphysiques... » Bernard Cohn.Phrases clés du grand œuvre. (pages 34, 35, 36)
Listes des objets menaçants et assommants (pages 36, 37)

Analyse de moment himalayens.

Scénario de The Cuchoo Clock (pages 39 – 41)

Analyse de Little Stinker.
Un putois courtise les femelles. Cupidon se muni d'un masque à gaz.
Conseil sur l'art de se faire aimer : Imitez Charles Boyer. Imitez Roméo. Imitez Frank Sinatra. Toutesdeviennent folles devant la scène sexuelle. Elles se jettent sur lui, puis s'écarte avec horreur.
Cupidon empêche le putois de se suicider : conseil de se camoufler en renard. Il séduit une femelle, mais son camouflage tombe à l'eau, il se trouve que la femelle est aussi un putois.

A propos de Little Red Hot Riding Hood.
Dans le Chaperon Rouge de Perrault le loup ne poursuit pas réellement l'enfantpour le manger. Le loup abandonne sa victime pour aller dans un cabaret. Le strip est ponctué par des phénomènes de masturbation peu intellectuels.
Tex Avery est maître de ses perso impassibles mais aussi obsédés et délirants. Son art est sans faille.

IV – Un entretien avec l'Insaisissable.

Le boulevard Cahuenga « l'allée de l'Animation » où au carrefour de Burbank et de Universal...
tracking img