Biographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (381 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
D'abord journaliste à Radio Alligator, à Montpellier, il entre en 1985 à Science et Vie Micro. Le choc de la catastrophe de Tchernobyl le pousse à se consacrer aux questions écologiques . Après avoirfondé Reporterre, le magazine de l'environnement en 1989, il travaille à l'émission télévisée Sauve qui Veut (France 2) au sein de l'Agence Capa (1991-1992), puis assure la rubrique « Sciences » deCourrier International (1992-1995), et les rubriques « Technologie » et « Écologie » dans le magazine La Recherche (1995-1998). Il entre en 1998 au quotidien Le Monde pour couvrir le domaineenvironnemental. Il se définit comme « objecteur de croissance »[1].

Il a été élu au conseil de gérance de la Société des rédacteurs du Monde entre 2003 et 2006 (SRM)[2], sur la base d'une position critiqueà l'égard de la direction de l'époque. Il assure depuis sa création en janvier 2009 la rédaction de la chronique hebdomadaire « Écologie » du quotidien du soir.

Dans Comment les riches détruisent laplanète, Hervé Kempf explique l'articulation entre l'actuelle crise sociale et la crise écologique en s'appuyant sur la théorie de la rivalité ostentatoire de l'économiste Thorstein Veblen. Selonlui, l'absence de réelle solution à la crise écologique découle de la profonde inégalité qui règne dans la période actuelle, et du comportement de la classe oligarchique. Ce livre a été recommandé parHugo Chávez lors de la séance plénière de COP15 du 16 décembre 2009[3],[4]

Suite au succès de cet ouvrage traduit en plusieurs langues (anglais, espagnol, italien, coréen, japonais, grec, brésilien),il a approfondi sa réflexion dans Pour sauver la planète, sortez du capitalisme. Estimant que le capitalisme a adopté depuis 1980 un régime nouveau par rapport à la période antérieure, il considèreque l'exacerbation de l'individualisme a transformé la culture collective. Dans cette optique, la solution à la crise écologique passe par un retour du sentiment collectif, et donc par la sortie de...
tracking img