Biographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (399 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EPICURE
Philosophe grec, né à Samos, élève de Xénocrate. Vers 311, il crée une école de philosophie à Mytilène ( île de Lesbos), puis deux ou trois années plus tard, il prend la direction d'uneécole à Lampsacus (Lâpseki, Turquie). En 306, il s'installe définitivement à Athènes pour professer sa doctrine à ses disciples fidèles dans son jardin. Cette école, est ouverte à tous, est surnommée "lejardin".

Sa philosophie matérialiste, dont le but est de conduire tous les êtres humains vers le bonheur, affirme que toute connaissance passe par la sensation. Dans le prolongement de l'atomismede Démocratie, Epicure fonde une sagesse du plaisir basée non sur la jouissance, mais sur les plaisirs naturels et nécessaires, a maîtrise des passions, l'absence de souffrance pour le corps etl'absence de "trouble" pour l'âme (ataraxie). Ce rapport aux plaisirs a généré une des grandes incompréhensions de la philosophie par la confusion de l'épicurisme avec l'hédonisme ou la concupiscence.Quatre pstulats de base (tetrapharmakos) peuvent résumer l'éthique épicurienne : il n'y a rien à crindre des dieu; il n'y a rien à craindre de la mort; on peut atteindre le bonheur; on peut supporter ladouleur.

Connaître l'opinion précies d'Epicure par rapport aux divinités n'est pas facile. Il nie pas l'existence des Dieux.
Citations d'Epicure :
"Il ne rest plus rien à redouter dans la viequi a vraiment comptis que hors de la vie il n'y a rien de redoutable" (Epicure/ 341-270 avant notre ère/Lettre à Ménécée)

"Les dieux ne sont points tels que le croit le vulgaire. L'impie est, noncelui qui rejette les dieux de la multitude, mais celui qui attribue aux dieux les opinions de la multitude." (Epicure/341-270 avant notre ère/Lettre à Ménécée)

"Les explications des gens à proposdes dieux ne sont pas des notions établies à travers nos sens, mais des suppositions sans fondement." (Epicure/341-270 avant notre ère /Lettre à Ménécée)

"Qui témoigne , disais-je, de plus de...
tracking img