Biographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (473 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jules Laforgue
Biographie
- 16 août 1860 : Naissance de Jules Laforgue à Montevideo (Uruguay). Son père, Charles-Benoît Laforgue, d’origine tarbaise est instituteur, puis employé de banque etsa mère, d’origine havraise est la fille d’un fabriquant de chaussures.
- 1866 : Madame Laforgue revient en France avec ses enfants.
- 1867 : Sa mère repart en Uruguay le laissant seul avecson frère ainé, sous la tutelle d’un cousin.
- 1869 : Jules rentre au lycée de Tarbes.
- 1875 : La famille Laforgue rentre définitivement en France. Jules gardera de son enfance l’image d’unejeunesse « triste et mal nourrie »
- 1876 : Il quitte Tarbes avec sa famille pour rejoindre Paris où il va étudier au lycée Fontanes (aujourd’hui lycée Condorcet)
- 1879 : Sa mère décède àl’age de 38 ans en mettant au monde un douzième enfant qui ne lui survivra pas.
- 1879 : Son père, malade repart pour Tarbes, il reste seul à Paris avec sa sœur. Il échoue pour la 3ème fois aubaccalauréat. L’existence est pauvre et difficile.
- 1er août : L’unique numéro de la revue toulousaine l’Enfer publie , sous le pseudonyme d’Ouraphle, le premier poème connu de Laforgue : « Lachanson des morts »
- 1880 : Il commence à fréquenter les milieux littéraires parisiens, se liant notamment avec Charles Cros et Gustave Kahn, pour la première fois son nom apparaît dans le sommaired’un magazine, il s’agit de La vie moderne dont le rédacteur en chef est le gendre de Théophile Gautier.
- 1881 Il est secrétaire de Charles Ephrussi directeur de La gazette des beaux-arts ;Il compose des poèmes qu’il compte publier sous le titre Le sanglot de la terre, mais finalement renonce à son projet en 1883. En fin d’année grace à son patron et surtout à la recommandation de PaulBourget (poète et écrivain), il devient lecteur de français auprès d’Augusta, l’Impératrice d’Allemagne . Le jour de son départ , il apprend la mort de son père à Tarbes, il ne pourra pas assister...
tracking img