Biographies philosophes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1129 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographies

Montaigne :

Fils de riches négociants anoblis, Michel Eyquem de Montaigne reçoit une éducation savante et humaniste. Il fait ses études au collège de Guyenne à Bordeaux, où il se montre très doué pour la discussion et la joute rhétorique. Après des études de droit, il devient, en 1554, conseiller à la Cour des Aides de Périgueux, puis au Parlement de Bordeaux. Montaigne selie d'amitié avec Etienne de La Boétie, jeune magistrat humaniste qui meurt en 1563, à l’âge de 33 ans. Il décrit cette amitié dans un chapitre des Essais ("De l'Amitié").
C'est en 1571 que Montaigne décide de se retirer dans sa "bibliothèque", au château de Montaigne. Il entreprend dès lors la rédaction de son principal ouvrage, Les Essais, sur lequel il travaille jusqu'à la fin de sa vie.Dans les Essais, Montaigne se dépeint lui-même, comme un sujet observé, pour révéler son "moi" sans aucune pudeur, pour se comprendre et comprendre le monde. Il laisse libre cours à ses pensées souvent imprégnées de pessimisme, telles qu'elles se présentent à lui. Son étonnement philosophique commence avec sa devise "Que sais-je ?". Son influence sur la littérature française est très importante.L'oeuvre de Montaigne est celle d'un sceptique qui veille à bannir les doctrines et les certitudes aveugles. Il s'attaque à tous les dogmatismes, qu'ils soient religieux ou philosophiques. En pleine guerre de religions, il affiche sa tolérance et son aversion pour les luttes entre catholiques et protestants. Pour Montaigne, l'homme a la possibilité et le pouvoir de faire naître en lui la libertéde pensée.
Il meurt à Montaigne, le 13 septembre 1592, son coeur est placé dans l’église St-Michel et son corps enterré à l’église des Feuillant à Bordeaux.

Voltaire :

François Marie Arouet est originaire d'un milieu bourgeois, son père était notaire. Il est né le 21 novembre 1694 à Paris. Il fait de brillantes études chez les jésuites de Louis Le Grand. Ses écrits satiriques sur leRégent lui valent d'être exilé. Il récidive et est enfermé pour onze mois à la Bastille. Libéré, il prend un nouveau nom : Voltaire. Un lettre de cachet l’envoi à la Bastille, mais il part en Angleterre. Il y découvre une liberté d’expression beaucoup plus affirmée qu’en France. Il adopte alors une philosophie réformatrice de la justice et de la société.
De retour en France, Voltairepoursuit sa carrière littéraire avec pour objectif la recherche de la vérité et de la faire connaître pour transformer la société. Au château de Cirey, en Champagne, il écrit des tragédies ("Zaïre", "La mort de César"…) et, avec moins de succès, des comédies ("Nanine"). Il prend aux dogmes chrétiens dans "Epîtres à Uranie" (1733) et au régime politique en France, basé sur le droit divin, dans "Lettresphilosophiques" (1734).
Il séjourne en à Potsdam sur l’invitation de Frédéric II de Prusse, puis à Genève. Il S’installe définitivement à Ferney, près de la frontière Suisse, où il reçoit toute l’élite intellectuelle de son époque. Avec des pamphlets mordants, Voltaire combat pour la liberté, la justice et le triomphe de la raison. En 1778 il retourne enfin à Paris, à l'Académie et à la ComédieFrançaise, mais il y meurt peu de temps après, le 30 mai 1778.

Diderot :

Denis Diderot, né le 5 octobre 1713 à Langres, est le fils d’un maître couturier. Il fait ses études chez les Jésuites, puis au lycée Louis Legrand. Il devient maître des arts en 1732. Il mène jusqu'à son mariage, en 1743, une vie de bohême qui lui fait perdre la foi. Pendant cette période, il fait laconnaissance de Jean-Jacques Rousseau.
En 1746, il rencontre le mathématicien D’Alembert, avec qui il écrira en partie l’Encyclopédie. Il se consacre pendant plus de vingt ans à un véritable travail d'éditeur qui assure la notoriété. Le premier volume est publié en 1751 et le dernier en 1772.
Dans ses "Pensées Philosophiques" (1746), Diderot s'en prend violemment au christianisme et plaide...
tracking img