Bismarck

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5929 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document


BIOGRAPHIE DE BISMARCK

Introduction :

S'il est un homme à qui l'on peut appliquer sans conteste l'expression allemande ou > c'est bien le prince de Bismarck. En effet sa forte personnalité a marqué profondément l'histoire de son temps, qu'il s'agisse de l'Allemagne ou de lEurope toute entière. Otto Eduard Leopold vonBismarck (né le 1er avril 1815 et mort le 30 juillet 1898) fut chancelier du royaume de Prusse de 1862 à 1890. Il unifie l'Allemagne par une série de guerres et devint le premier chancelier de 1871 à 1890 de l'Empire allemand. Homme politique, conservateur, aristocrate et monarchiste, Bismarck combattit le mouvement social-démocrate montant dans les années 1880 en interdisant plusieursorganisations ; il institua une retraite obligatoire et une assurance santé et accident pour les avec pour but recherché de calmer la classe ouvrière et de la dissuader de rejoindre le mouvement socialiste. Or nous pouvons nous demander comment Bismarck est-il parvenu à unifier l'Allemagne ? Afin de miaux répondre à cette problématique, nous nous intéresserons d'abord à la jeunesse et au début politique dupersonnage, puis nous verrons dans un second temps comment Bismarck est-il parvenu à unifier l'Allemagne puis nous verrons dans un troisième et dernier temps les difficultés qui mènent à sa chute.

I.Jeunesse et début politique du personnage.

1) Sa jeunesse

Otto von Bismarck est né le 1er avril 1815 (année de Waterloo et du Congrès de Vienne), dans le domaine familial de Schoenhausen,près de Berlin, dans le Brandenburg. Par son père Ferdinand von Bismarck, il descend d'une vieille famille de grands propriétaires fonciers appelés les Junkers de Poméranie, qui se prétendent de noblesse plus ancienne que les Hohenzollern, dynastie régnante de Prusse. Son grand-père paternel était disciple de Jean-Jacques Rousseau et la mère d'Otto von Bismarck, Wilhelmine Mencken, est fille d'unhaut fonctionnaire, qui a participé à l'élaboration des réformes du début du XIXème siècle, réformes économiques et sociales qui, telle l'abolition du servage, ont insufflé à l'Etat prussien un dynamisme nouveau et lui ont permis de surmonter les défaites militaires et l'occupation infligées par la France napoléonienne. Sur six enfants nés du mariage, seuls trois survivent : en plus d'Otto, ungarçon Bernard et une fille, Malwine. En 1823, Otto et son frère sont envoyés à Berlin en pension. Wilhelmine rompt ainsi volontairement avec la tradition du préceptorat pour les enfants dans les familles nobles. Le Plamann Institut, le Fredrich Wilhelm Gymnasium, fréquentés par Otto sont typiques de idéaux de la grande bourgeoisie berlinoise : à un enseignement qui est imprégné de l'esprit desLumières se joint une discipline spartiate très mal supportée par le jeune Junker.
La plupart des biographes font remonter l'habitude de Bismarck de se lever à 11h, même au plus fort de son activité politique à l'horreur contractée durant sa scolarité d'un lever, hiver comme été, à 6h du matin. Wilhelmine veut faire de son fils un haut fonctionnaire qui servira l'Etat prussien. De 1832 à 1835,Bismarck fait son droit à Göttingen puis à Berlin. Il n'est pas un étudiant très assidu, il se fait remarquer pour ses excentricités : il se promène à Göttingen en robe de chambre, accompagné d'un dogue et provoque en duel quiconque sourit de sa tenue. Durant les trois premières semaines, il se bat 25 fois en duel. Puis, il fait la connaissance d'un étudiant américain, Lothrop Motley, plus tardhistorien et romancier, qui l'initie à la littérature anglaise. Motley a raconté sa jeunesse étudiante dans , où il met en scène, entre autres, un Otto Rabensmarck. Même au plus fort de son activité politique, Bismarck continue à correspondre avec son ami américain et à le recevoir. Otto von Bismarck fut aussi très influencé par les cours d'Arnold Herren, professeur d'histoire parmi les premiers à...
tracking img