Bizarre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1691 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA LIBERTE : definition etre libre n'est pas a prendre au sens quotidien du terme comme "etre libre c'est faire ce que je veux ", il ne faut pas voir la liberté comme une possibilité d'assouvissement des désirs mais plutot dans son terme philosophique comme l'autonomie du choix..La liberté est alors non pas tant un fait qu'une exigence dont l'homme a à se montrer digne. Le terme liberté serevele ambigu.
LE DETERMINISME: quant au determinisme son principe affirme que tous les phénomènes sont liés par des relations de causalité; que tout phénomène peut être considéré comme l'effet d'une ou plusieurs causes externes. Cette conception rejette l'idée de hasard et est donc au fondement de toute démarche scientifique.On ne peut appliquer à la conduite humaine un modèle scientifique conçu pourles phénomènes physiques.Si le comportement humain à ses lois, celles ci doivent etres comprise differement des lois physiques: elles suivent une logique du sens et, par sa liberté, l'homme est precisement capable de choisir ou de modifier la signification qu'il entend priviligié.
Mais cette liberté d'action s'inscrit dans un cadre, dans la structure nécessaire de la nature à laquelle on ne peutéchapper. On ne peut donc distinguer véritablement le déterminisme de la nature et la liberté de l'action humaine, on ne peut occulter le déterminisme de la nature qui est forcément toujours là, toujours premier.Kant montre qu'il n'y a de liberté que dans lautonmie, c'est à dire l'obeissance à la loi morale-Si la liberté paraît d'abord s'opposer à la nécessité, elle peut se comprendre en faitcomme étant la réalisation de la nécessité. Pour Hegel, c'est justement par la réalisation que cette nécessité à laquelle on ne peut échapper peut être surmontée. Ainsi, la liberté se déploie dans la création de l'homme par lui-même à travers ses oeuvres (ex : dans la création artistique, dans le jeu,...). -Pour les stoïciens, la liberté se définit par la conformité à la nécessité rationnelle. Laliberté de l'action humaine ne serait donc pas distincte du déterminisme de la nature, car elle en serait l'accomplissement. La conception stoïcienne est celle d'un ordre universel qui s'impose ainsi comme une nécessité ou un destin. L'homme libre serait alors celui qui agit en fonction de sa nature d'homme, c'est-à-dire d'être raisonnable, qui cherche à s'inscrire dans l'ordre rationnel du monde (lecosmos). Pour le stoïcien Epictète, l'homme est donc libre à partir du moment où il accepte son destin, et qui souhaite les évènements comme ils se produisent, puisqu'ils obéissent à une nécessité implacable à laquelle il ne peut rien changer.l'homme est-il totalement soumis aux déterminismes ou bien y échappe-t-il d'une manière ou d'une autre ?Comment être libre en obéissant à une lois ?

I)Le déterminisme de la nature s'oppose à ma liberté.
une capacité d'autodetermination une autonomie du choix.
le determinisme de la nature est une relation necessaire entre une cause et son effet.On parle de determinisme naturel pour désigner le fait que tous les phénomènes naturels sont soumis à des lois necessaire d'enchainement causal.
Pour être libre, il faut pouvoir choisir de faire ou dene pas faire. Seul donc un être qui s'est débarrassé de la tyrannie des instincts peut remplir les conditions minimales de l'accès à la liberté. Kant soutient que c'est précisément là le rôle de l'éducation : elle a pour but premier de discipliner les instincts, c'est-à-dire de les réduire au silence pour que l'homme ne se contente pas d'obéir à ce que sa nature commande.
• C'est aussi, et pluslargement, le rôle de la vie en communauté : la société civile nous libère de la nature en substituant les lois sociales aux lois naturelles. C'est donc la culture au sens large, c'est-à-dire la façon que l'homme a de faire taire la nature en lui, qui nous fait accéder à la liberté.

b) Le corps est soumis au déterminisme.:car on ne peut appliquer à la conduite humaine un modèle scientifique...
tracking img