Blabla

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1079 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Si l'on méprise l'Autre, qu'on part du principe qu'on est supérieur à lui, il n'y a pas de remise en question. Cela est surtout valable quand on remonte dans l'histoire, comme dans l'Antiquité ou lors des conquêtes. Quand les colons ont découvert les Indiens, ils les ont traités comme barbares et ne se sont pas intéressés à leur culture. Les colons n'ont vu aucun point positif qui aurait pu êtresusceptibles d'améliorer la culture Européenne. Ils se sont bornés à traités les Indiens comme sauvage et à se dire qu'ils étaient supérieurs à eux. On peut prendre un exemple de Jean-Claude Carrière dans la Controverse de Valladolid. Sépulvéda dit : « les habitants du Nouveau Monde sont des esclaves par nature. En tout point conformes à la description d'Aristote ». Il emploie même un argumentd'autorité pour renforcer son idée qu'il veut unique.Si l'on méprise l'Autre, qu'on part du principe qu'on est supérieur à lui, il n'y a pas de remise en question. Cela est surtout valable quand on remonte dans l'histoire, comme dans l'Antiquité ou lors des conquêtes. Quand les colons ont découvert les Indiens, ils les ont traités comme barbares et ne se sont pas intéressés à leur culture. Les colonsn'ont vu aucun point positif qui aurait pu être susceptibles d'améliorer la culture Européenne. Ils se sont bornés à traités les Indiens comme sauvage et à se dire qu'ils étaient supérieurs à eux. On peut prendre un exemple de Jean-Claude Carrière dans la Controverse de Valladolid. Sépulvéda dit : « les habitants du Nouveau Monde sont des esclaves par nature. En tout point conformes à ladescription d'Aristote ». Il emploie même un argument d'autorité pour renforcer son idée qu'il veut unique.Si l'on méprise l'Autre, qu'on part du principe qu'on est supérieur à lui, il n'y a pas de remise en question. Cela est surtout valable quand on remonte dans l'histoire, comme dans l'Antiquité ou lors des conquêtes. Quand les colons ont découvert les Indiens, ils les ont traités comme barbares et nese sont pas intéressés à leur culture. Les colons n'ont vu aucun point positif qui aurait pu être susceptibles d'améliorer la culture Européenne. Ils se sont bornés à traités les Indiens comme sauvage et à se dire qu'ils étaient supérieurs à eux. On peut prendre un exemple de Jean-Claude Carrière dans la Controverse de Valladolid. Sépulvéda dit : « les habitants du Nouveau Monde sont des esclavespar nature. En tout point conformes à la description d'Aristote ». Il emploie même un argument d'autorité pour renforcer son idée qu'il veut unique.Si l'on méprise l'Autre, qu'on part du principe qu'on est supérieur à lui, il n'y a pas de remise en question. Cela est surtout valable quand on remonte dans l'histoire, comme dans l'Antiquité ou lors des conquêtes. Quand les colons ont découvert lesIndiens, ils les ont traités comme barbares et ne se sont pas intéressés à leur culture. Les colons n'ont vu aucun point positif qui aurait pu être susceptibles d'améliorer la culture Européenne. Ils se sont bornés à traités les Indiens comme sauvage et à se dire qu'ils étaient supérieurs à eux. On peut prendre un exemple de Jean-Claude Carrière dans la Controverse de Valladolid. Sépulvéda dit : «les habitants du Nouveau Monde sont des esclaves par nature. En tout point conformes à la description d'Aristote ». Il emploie même un argument d'autorité pour renforcer son idée qu'il veut unique.Si l'on méprise l'Autre, qu'on part du principe qu'on est supérieur à lui, il n'y a pas de remise en question. Cela est surtout valable quand on remonte dans l'histoire, comme dans l'Antiquité ou lorsdes conquêtes. Quand les colons ont découvert les Indiens, ils les ont traités comme barbares et ne se sont pas intéressés à leur culture. Les colons n'ont vu aucun point positif qui aurait pu être susceptibles d'améliorer la culture Européenne. Ils se sont bornés à traités les Indiens comme sauvage et à se dire qu'ils étaient supérieurs à eux. On peut prendre un exemple de Jean-Claude Carrière...
tracking img