Blabla

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1142 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Education civique juridique et sociale :
Sécurité et libertés

La sécurité est l’absence de danger, le fait de se sentir rassuré.
La liberté est le fait de ne pas subir de contraintes, de ne pas être soumis, de ne pas avoir une quelconque servitude envers quelque chose.
Mais doit-on déployer toute la sécurité nécessaire, même au prix de libertés perdues ? Voici tout l’enjeu de ce sujetd’ECJS.
Florent, Thibault et moi, avons donc choisi de répondre « oui » à cette question, et allons donc, expliquer les raisons de notre choix dans ce dossier.

Plan :
1) Sécurité Etatique :
a) Qu’est-ce que la sécurité Etatique ?
b) Sécurité publique
c) Sécurité extérieure

2) Sécurité individuelle :
a) Confidentialité
b) Violence tolérable

1) La sécuritéEtatique :

a) Définition :

La sécurité Etatique est le rôle que joue l’état dans la sécurité des personnes composant sa nation.
b) Sécurité publique :
De nombreux moyen sont mis par l’Etat pour sécuriser la population.
Par exemple, les caméras de sécurité, en augmentation énorme depuis ces dernières années. Ainsi, en Angleterre ne constate-t-on pas moins de 4.2 millions de caméras !Un sacrifice monstrueux de fonds pour le gouvernement Anglais, certes, mais à quel prix ? On constate une baisse des petits délits, et autres infractions qu’auparavant il n’était pas possible de limiter ( voir journal « le Figaro » du 19/01/2009 ). Ainsi tout personne marchant dans les rues de Londres sera surveillée constamment, ses moindres faits et gestes épiés, et sera ainsi en sécurité !
Unautre exemple ? Récemment en France, les sociétés responsables des trajets urbains en bus ont installé des caméras de surveillance cachées, afin de surprendre les délinquants agressant les conducteurs, ou même les autres passagers. Mais il faut savoir qu’au-delà du flagrant-délit, ces caméras ont aussi, et surtout un pouvoir dissuasif, qui empêchera plus d’un d’exercer ses envies sadiques ouquelconques montées de violence, ou même une petite envie de vol. Comment ?! Droit à l’image ?! Figurez-vous qu’en France, celui-ci est parfaitement respecté ! Pourquoi ? Les enregistrements des caméras ne peuvent être visionnés qu’en cas de demande judiciaire, au quel cas, au-delà d’une certaine durée, ils doivent être détruits…
Bien sur les caméras ne sont pas les seuls moyens déployés poursatisfaire le besoin de sécurité de la population d’un pays. Saviez vous que votre portable et même votre GPS, objets que presque une personne sur deux possède sont dotés d’un appareil de très petite taille, capable d’indiquer instantanément votre position, et ce, qu’importe où vous êtes sur notre planète Terre ? Vous vous perdez, aucun problème, toute personne ayant accès à votre position peut vousenvoyer de l’aide. Un suspect prend la fuite ? Peu importe où celui-ci ira, il sera toujours possible de le retrouver, pratique, non ? Sachez aussi qu’une personne ne peut avoir accès à ces informations qu’en cas de demande d’aide, ou judiciaire.
Pour protéger les mineurs, l’Etat peu aussi installer un couvre-feu. C'est-à-dire qu’au-delà d’une certaine heure, les mineurs ne pourront sortir dechez eux. Ainsi on constaterait une baisse considérable d’agressions sur mineur, ainsi qu’une baisse, voire une suppression totale des dégradations causées par ceux-ci.
La police d’état devrait être renforcée, et devrait avoir plus de droits, comme celui d’arrêter quelqu’un au comportement suspect, où quelqu’un ne parlant pas français, cette personne serait donc mise en examen pour complot contrel’état français ou contre sa nation.
En cas de fuite, ou de non-coopération, la police se réserve le droit d’utiliser la force.
Les partis suivants ; Parti Socialiste, Parti Communiste, Parti de Gauche, Parti d’extrême Gauche, devront être dissouts, car jugés comme allant à l’encontre de la sécurité de l’Etat français.
Les livres, filmes, sites, journaux et autres écrits ou dires allant à...
tracking img