Black boy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (738 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
31 personnes sontBlack Boy est un roman autobiographique de l'auteur noir américain Richard Wright, publié en 1945. Avec le roman Native son, écrit en 1940, Black Boy est l'un des premiers romansécrits par des noirs sur leurs conditions de vie. C'est pourquoi l'on considère souvent que son auteur a ouvert la voie aux autres écrivains noirs.

Sommaire [masquer]
1 Résumé
2 Citation
3Personnages
4 Éditions
5 Liens externes


Résumé[modifier]Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
Richard Wright raconte son enfance dans le Sud des États-Unis, où il est né en 1908.L'histoire commence sur ses premiers souvenirs et se termine sur son départ pour le Nord à la fin de son adolescence.

Ses premières années sont marquées par la faim. Sa mère tombe gravement malade,ce qui contraint Richard à aller vivre chez sa grand-mère à Jackson (Mississippi), tandis que son frère part vivre à Détroit avec sa tante. Il décrit notamment la ségrégation raciale qu'il découvreen grandissant et contre laquelle il va lutter, notamment grâce à l'écriture. Sa première nouvelle, Le Vaudou du demi-arpent de l'Enfer, écrite à 14 ans, sera publiée dans un journal local, leSouthern Register. Son adolescence est marquée par le rejet de sa famille, sa mère étant trop faible pour le défendre. Il subit notamment les foudres de sa grand-mère, de sa tante Addie et de son Oncle Tom,ainsi que la pression religieuse de la communauté. Il enchaîne alors les jobs pour financer l'école, puis pour fuir le Sud et sa condition d'"homme de couleur". « Je révais d'aller dans le Nord etd'écrire des livres, des romans » (Chapitre VII). Il rejoint quelques temps Memphis, et part enfin pour le Nord en premier temps avec tante Maggie, ensuite rejoint par sa mère et son frère, à la findu récit.

Citation[modifier]« Rien n'était plus étranger à mon entourage que le fait d'écrire ou de désirer s'exprimer par le truchement de l'écriture. Mais je n'oublierai jamais l'expression...
tracking img