Blaise pascal, les provinciales (1656 – 1657) « lettre 11 »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (491 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Blaise Pascal, Les Provinciales (1656 – 1657)

« Lettre 11 »





INTRODUCTION :



Figure marquante du XVIIème, Pascal est avant tout un homme de sciences, passionné par la physiqueet les mathématiques. Sa célébrité, il la doit a la richesse et a la densité de son œuvre. Il est en effet l’auteur d’un essai dans Les Coniques et des Pensées, son œuvre maitresse. Pascal, à lademande d’Antoine Arnaud (chef de file des jansénistes) défend le marquis de Liancourt contre la Sorbonne. Son argumentation sera l’ouvrage des Provinciales qui paraît en 1656 dans lequel Louis de Montalte(pseudonyme de Pascal) écrit des prétendues lettres à un ami provincial. C’est l’occasion pour l’auteur de dénoncer la causistique. C’est précisément de cet ouvrage qu’est extrait notre. Il s’agit dela lettre 11.



EXPLICATION :



1 – Le genre épistolaire : la situation d’énonciation



-Scripteur réel : 1ère personne « je » à destinataires : révérend pères



-Répétition de« mes pères » : 2 fonctions communicatives :

– fonction phatique (vérifier que la communication passe)

– fonction conative (effet sur le destinataire)

Le « fils »sermonne les pères et leur indique la vérité de l’erreur

à Renversement de la hiérarchie d’où le registre ironique : le trop grand respect relève de l’insolence.





2 – La formeargumentative



-Le temps verbal : présent de vérité générale.



-l9+22 : fonction conative : « je vous pris de considérer », « ne prétendez donc pas »



-champ lexical : vérité, mensonge,religion, opinion

exp opinion+réflexion :

« ne prétendez donc pas », « regardez », « faire accroire », « faire connaître »



-Début : « en vérité » à dès le début du texte, il affirme détenirla vérité.

Fin : « Dieu même » à il se place sous l’autorité de Dieu = argument d’autorité



-Sur le plan argumentatif, le texte est cadnacé : les révérends pères sont soit dans l’erreur,...
tracking img