Bleah

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1601 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Collège de France, situé au no 11 place Marcelin-Berthelot dans le quartier latin de Paris (Ve arrondissement), est un grand établissement d'enseignement et de recherche. Il dispense des cours non diplômants de haut niveau dans des disciplines scientifiques, littéraires et artistiques. L'enseignement est gratuit et ouvert à tous sans inscription, ce qui en fait un lieu à part dans la vieintellectuelle française. Être nommé professeur au Collège de France est considéré comme une haute distinction dans l'enseignement supérieur français.
Sa fondation remonte à l’époque de François Ier, lorsqu’en 1530 son « maître de librairie », le grand traducteur d’œuvres antiques Guillaume Budé, lui suggère d’instituer un collège de « lecteurs royaux ». Des humanistes payés par le Roi sont chargésd’enseigner des disciplines que l'Université de Paris ignorait. Deux postes de professeurs furent initialement créés, un pour le grec et un pour l’hébreu, puis ce nombre passa rapidement à dix avec l'enseignement du droit français, du latin, des mathématiques et de la médecine. Dès lors le Collège royal, dont la devise est « Docet omnia » (Il enseigne tout), restera un des lieux d’excellence de latransmission du savoir en France.
Ce fut sous le règne d'Henri II qu'il occupa son emplacement actuel, d'abord abrité dans les Collèges de Tréguier et de Cambrai. Leur réunion fut décidée par Henri IV et le projet d'un unique édifice arrêté pour les remplacer. Claude Chastillon devait en dessiner l'aspect. L'assassinat du roi limita l'exécution du projet et seule une partie du collège prévu futréalisée sous la régence de Marie de Médicis (1612).
Ce ne fut qu'en 1772 que des travaux, menés par l'architecte Jean-François Chalgrin, apportèrent des agrandissements autour de la cour d'honneur. Les dernières modifications datent du milieu du XIXe siècle. Elles furent dirigées par l'architecte Paul Letarouilly qui donna son aspect actuel au Collège de France.
D'abord appelé « Collège royal », ilconnut différentes appellations (« Collège impérial »), avant de recevoir son nom actuel en 1870.
Le Collège de France inspira, à la fin du siècle des Lumières, les fondateurs du Conservatoire national des arts et métiers.
À l'heure actuelle, le Collège est divisé en sept ensembles de disciplines (sciences mathématiques, sciences physiques, sciences naturelles, sciences philosophiques etsociologiques, sciences historiques, philologiques et archéologiques). Il compte 54 chaires, allant des « communications cellulaires » (Jean-Pierre Changeux) aux « équations différentielles et systèmes dynamiques » (Jean-Christophe Yoccoz) en passant par l'« histoire des syncrétismes de la fin de l'Antiquité » (Michel Tardieu) et la « philosophie du langage et de la connaissance » (Jacques Bouveresse),auxquelles il faut adjoindre les nombreuses sommités scientifiques européennes qui sont régulièrement invitées. Depuis 2004, une nouvelle chaire de création artistique a été instituée.
Le Collège de France dispense des cours non diplômants de haut niveau dans ces disciplines scientifiques et littéraires. L'enseignement est gratuit et ouvert à tous sans inscription, ce qui en fait un lieu à partdans la vie intellectuelle française. Une célèbre photo montre la foule qui venait y écouter Henri Bergson et dont une partie devait suivre le cours, ou tenter de le faire, depuis l'extérieur de la salle (fenêtres ouvertes).
Le Collège de France favorise l'interdisciplinarité comme en témoigne, par exemple, les travaux de la chaire de Philosophie de la connaissance, occupée par Jules Vuillemin de1962 à 1990, et abordant des champs disciplinaires aussi divers que les mathématiques pures (algèbre, géométrie, analyse), la physique théorique (astronomie, relativité, mécanique quantique, chaos), les sciences de l'ingénieur, la philosophie et les humanités grecques et latines.
Institution singulière en France, sans équivalent à l'étranger, le Collège de France occupe une situation à part...
tracking img