Blops

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1020 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'expérience instruit-elle?
Page 1/3Notions:

•Vérité (toutes séries)
•Théorie et expérience (séries générales)
•Raison et réel (séries générales)
•Expérience (séries technologiques)

Table:
Page 1: I:L'expérience, source de toute connaissance
Page 2: II:L'expérience commune
Page 3: III:La science expérimentale


INTRODUCTION
Comment un pur esprit, coupé de toute relation aumonde, pourrait-il apprendre quoi que ce soit de neuf? C'est seulement grâce à nos sens que nous avons un contact avec le monde. Un esprit désincarné pourrait bien, à la rigueur, penser, mais sa pensée tournerait à vide, en rond, elle ressasserait indéfiniment les mêmes idées, à supposer qu'elle puisse forger des idées sans le secours de l'expérience. C'est l'expérience qui nous instruit, et sanselle aucune connaissance ne serait possible. On pourra en conclure que c'est sur l'expérience que repose notre connaissance. Notre instruction provient de ce qu'on appelle les "leçons de l'expérience". Cependant, l'expérience est-elle capable, à elle seule, de nous instruire, ou bien faut-il relativiser son rôle? Certes, elle nous fournit des informations sur le monde. Mais l'instruction seconfond-elle avec une simple somme d'informations? Avoir de l'expérience, cela suffit-il pour être instruit?

I. L'expérience, source de toute connaissance
L'expérience sensible est au fondement de toutes nos connaissances. C'est la thèse que nous enseignent les empiristes Mais, pour vérifier que leur thèse est cohérente, il faut s'assurer qu'il est possible de reconstituer toutes nos connaissances àpartir de la seule expérience.

1. Impressions et idées
C'est ce que fait Hume[notice]: il décrit la genèse de nos idées. Le principe de l'empirisme, c'est que toute connaissance vient de l'expérience. Les empiristes se reconnaissent dans l'adage aristotélicien : "Nihil est in intellectu quod non prius fuerit in sensu" (il n'y a rien dans l'entendement qui ne soit d'abord passé par les sens).L'esprit, à la naissance, selon une image empruntée à nouveau au vieil Aristote, est une "table rase" (De anima, II). Il n'y a pas de connaissances innées, déposées en nous par Dieu, comme le prétendent Leibniz et Descartes. L'âme ne conserve pas non plus le souvenir d'une vérité contemplée avant la réincarnation, comme le soutient Platon. L'esprit, à la naissance, est comme une tabula rasa,c'est-à-dire une tablette de cire vierge, comme celles où les Anciens écrivaient. Les connaissances viennent s'y imprimer après, par l'intermédiaire des sens. Les impressions sont la source de toute connaissance. Une impression, pour Hume, est l'effet suscité en nous par la présence d'un objet. Ces impressions laissent en nous des idées [note 1]. L'idée n'est pas la même chose que l'impression. Commentles distingue-t-on? Par leur degré de vivacité. Si je perçois le bleu du ciel, il aura plus de vivacité que l'idée de ce bleu; si j'essaie de me figurer, les yeux fermés, la couleur bleue, elle aura moins de vivacité que si elle était actuellement présente à mon regard. Les idées sont comme les copies des impressions, les traces laissées par l'original. La copie est forcément plus faible que lemodèle. S'il faut distinguer deux sortes de connaissances, les impressions et les idées, les premières sont la source originelle de notre savoir, puisque les idées sont dérivées des impressions [note 2].

2. Genèse des idées complexes
Des idées simples dérivent nos idées complexes (composées). Les idées complexes, il est vrai, sont plus éloignées de l'expérience: elles ne sont pas des impressions,mais des idées; en outre, elles ont subi une combinaison. Mais elles trouvent tout de même, indirectement, leur source dans l'expérience. Toute connaissance, en dernière analyse, provient de l'expérience. Hume fournit l'exemple de l'idée d'une montagne d'or (Enquête sur l'entendement humain, II). Une telle idée, dira-t-on, ne saurait être empirique (dérivé de l'expérience sensible), car je n'ai...
tracking img