Bob gratton

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (343 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'émission nous raconte l'histoire de Bob Gratton, fédéraliste qui adore le Canada et a, selon lui, « un gros garage » avec comme employé son beau-frère et meilleur ami Méo, Steven un adolescentavec des piercings (que Bob appelle parfois le drogué) et Mike, un paralytique cérébral loin d'être un deux de pique. Il a comme voisin un écologiste qui l'énerve, car ce dernier l'appelle toujoursRobert, est séparatiste, déteste le Canada et est 100 % écologique.
Bob Gratton est le même personnage qu'Elvis Gratton des films de Pierre Falardeau. Par contre, dans cette série, il n'incarne plus lecélèbre Elvis, mais est un simple garagiste semi-riche. Il est encore avec Méo son fidèle ami.Les Américains n'ont pas de loi antirévisionniste mais, dans les faits, leur Premier Amendement ne leurpermet toutefois pas de publier ce que vient de publier sur son site le "Wall Street Journal" (le WSJ ! Pas moins !).

L'Américain Bradley Smith, toujours dans son "Smith's Report" de décembre 2011,nous apporte cette nouvelle extraordinaire :
- Le 10 novembre 2011 paraissait sur le site du "Wall Street Journal" un article signé Anne Jolis et intitulé "A French Lesson in Free Speech" (uneleçon française de liberté d'expression). Jusque-là rien d'étonnant. Mais il se trouve que le révisionniste américain Michael Santomauro, sans trop d'illusions, s'est hasardé à envoyer un "commentaire" en29 points et que ce commentaire... été publié intégralement le 11 novembre et est toujours en ligne à l'heure qu'il est !

Bradley Smith nous explique : "Les commentaires de ce genre(révisionnistes) sont interdits depuis des dizaines d'années aux Etats-Unis. Et les voici, ici, dans 'The Wall Street Journal'. Les gars qui sont responsables de cette section du WSJ savent très exactement cequ'ils font et ceux qui supervisent les gars qui sont chargés de cette section du WSJ savent exactement ce qu'ils font. Cela n'a rien d'une négligence. C'est le résultat d'une série de décisions...
tracking img