Bobbe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (714 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
JOURNÉE D’OBSERVATION

Par
Alexandre Robert

Travail remis à
Laurent Noël

Dans le cadre du cours (181-101-HY)
D’introduction soins préhospitaliers d’urgences
Groupe : 03

Cégep deSaint-Hyacinthe
Le 27 octobre 2011
Depuis le début de la session, j’ai été projeté dans un nouvel univers complètement différent à l’an dernier. Je suis directement arrivé du secondaire et je ne savaispas vraiment dans quel univers je m’en allais. Je dois l’admettre que j’étais un peu craintif par rapport à mon nouveau départ. Plusieurs questions persistaient dans mon esprit, si j’allai aimer sa, sia la vu d’une personne défunte j’aurai peur, et plusieurs autres. Donc la journée de stage était pour moi une journée vraiment importante.

Lors du début de la journée, j’étais fébrile à l’attentedu premier appel que j’aurai eu. L’appel eus lieu quelques minutes après le début du quart de travail de mes maitres de stages. J’étais existé dans le sens que j’avais hâte de voir enfin des gens agirlors d’une urgence mais je ne restai pas moins pour cela très nerveux pour savoir ce que l’on allait avoir comme premier appel. Ce fut un décès. Ce fut un choc au début parce que ce n’est pas tout lesjours qu’on voit un mort. Par la suite j’étais assez heureux pas au sens que cette personne soit décédé mais d’avoir eu la chance de voir ce que j’ai vu et de savoir que je n’étais pas effrayé a lavu d’un corps d’une personne défunte. Ensuite, l’appel que j’ai le plus aimer c’était quand on est arrivé sur un lieu ou il y avait eu un incident avec un enfant. L’enfant s’était fait renversé par unevoiture durant qui se promenai en vélo. Alors classifié P1, nous filions à vive allure dans le vieux Chambly. Lors de notre arrivés sur les lieux, nous avons rentré dans l’établissement scolaire prèsde où l’incident avait arrivée. Donc en rentrant dans l’école primaire, j’ai aimé le regarde d’admiration que les gens avaient envers mes maitres de stages c’était incroyable à quel point on se...
tracking img