Bohneur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1281 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
IntroductionLa loi ne nous fait pas une obligation de faire le bonheur des autres. Par contre, d'un point de vue morale, il est nécessaire d'envisager ce que nous devons au sens strict aux autres. Mais faire du bonheur le contenu d'un devoir moral présente un aspect paradoxal. On voit mal, en effet, comment cela pourrait être un devoir moral,car, si tel était le cas la question ne se poseraitpas. Se demande-t-on s'il faut respecter autrui? Nous avons en général connaissance de nos devoirs même si nous ne les respectons pas toujours. Or, comme nous pouvons le constater l'idée d'une exigence morale consistant en faire le bonheur d'autrui ne nous apparait pas comme évidente. Nous touchons en fait ici à une limite de notre pouvoir. Si l'on comprend le bonheur comme état de contentementsubjectif lié à des facteurs circonstanciels (l'étymologie nous disant que le bonheur c'est la bonne chance), comment pourrait-il être de notre devoir de réaliser quelque chose qui ne dépend pas de nous ?Il y a bien comme une contradiction entre le concept de devoir qui est une obligation universelle et le bonheur qui est un état particulier et tout à fait subjectif de l'individu. Que devons nous aujuste aux autres et réciproquement? Pourquoi le bonheur des autres aurait-il à nous intéresser si nous n'y pouvons rien, n'y sommes pour rien? Y sommes nous d'ailleurs totalement indifférent?Nous verrons donc dans un premier temps que le bonheur comme idéal de l'imagination semble a priori opposé à la possibilité d'en faire le contenu d'une morale. Puis, nous montrerons que le bonheur des autressupposent des conditions objectives dont certaines dépendent de nous. Enfin, nous verrons que s'il ne nous appartient pas de faire le bonheur des autres, il nous appartient cependant moralement d'y contribuer.
DéveloppementSi l'on comprend comme bonheur un état de contentement durable plutôt que ponctuel, on peut se demander si de fait cet état dans sa durabilité n'est pas un idéal de l'imagination.C'est la supposition que fera Kant dans La critique de la raison pratique. Ceci signifie au moins deux choses. La première pour Kant est que c'est un idéal tout à fait indéterminé. Chaque individu en fonction de sa position sociale, historique et personnelle nourira un idéal différent de celui d'un autre. La seconde est que comme idéal, il ne peut définir le contenu d'une morale objective. On nepeut vouloir réaliser les rêves des autres, car à l'impossible nul n'est tenu.Dans cette optique, le devoir ne peut porter que sur ce que chacun est en pouvoir de faire. Ainsi, la morale me ferait l'obligation dune certaine bienveillance à l'égard des autres. Dans la mesure où chacun recherche son, propre bonheur, sa propre fin je n'ai pas à y faire obstacle et réciproquement. Par ailleurs,l'idéal du bonheur porte sur un contentement lié à la possession de certains biens, la santé, la richesse, la renommée...Or, ces biens étant extérieurs à l'individu ne sont pas en son pouvoir. Cet idéal est en faite précaire et dépend bien de la chance ou d'une part de contingence. C'est ainsi ce que cherche à établir Descartes dans Le discours de la méthode lorsqu'il énonce son troisième principe morale"changer ses désirs plutôt que l'ordre du monde". Ce que nous pouvons au mieux c'est souhaiter le bonheur des autres, nourrir un espoir mais rien de plus.Mais, il est pourtant vrai qu'il nous est fait un devoir de ne pas faire souffrir les autres, tant physiquement que moralement. C'est même l'un des premiers préceptes de la morale. Le fondement du devoir étant fondé ici sur la reconnaissance del'humanité de l'autre et donc sur l'expérience d'une sympathie à l'égard d'autrui. Nous partageons le même destin de chair, de sang et d'âme, et sa joie et sa souffrance, je peux la comprendre parce qu'elles ressemblent quelque part aux miennes. A noter que cette sympathie s'étend jusqu'aux animaux, dont la morale réprouve les souffrance infligées inutilement. De ce point de vue, on pourrait...
tracking img