Boileau art poetique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (551 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nicolas Boileau a écrit « l’Art poétique »qui est inspirée du livre d'Horace sa méthode par Horace et par ses théories par Aristote et surtout un poème satirique qui à son auteur l'espace nécessairepour exposer ce qu'il juge bon ou mauvais selon les règles classiques [[Boileau s'adresse aux poètes surtout les jeunes pour leur enseigner les règles classiques de l'écriture poétique. L'ordre etla claireté sont les principes du classicisme.

Ce poème se considère comme un poème didactique destiné aux disciples et aux jeunes écrivains …..Le poème didactique est l'étude des questions poséespar l'enseignement et l'acquisition des connaissances dans les différents disciples scolaires. Se sont ainsi développées depuis le début des années 70, des didactiques des mathématiques, des sciences,du français, des langues, etc.

La fluidité de la poésie selon Boileau se contredit avec l'exagération et l'excès des poètes moyenâgeux.
"pompeux barbarisme " s un oxymore pour se moquer despoètes contemporains.

Entre vers ampoulée et travaillez à loisir se trouve une antithèse. "Souplesse "Boileau revendique un style net pas compliqué loin de grandiloquence des salons des précieuses.Une Opposition entre le classicisme poétique prôné par Boileau " ruisseau qui promène lentement " style simple, claire et net qui subit un ordre et facile à comprendre et les précieux " un torrentdébordé cours orageux" les sonorités et l'éloquence effréné et inutile.

. Hâtez vous lentement, oxymore. Boileau s'adresse aux jeunes poètes en utilisant des impératifs, il prend un ton autoritaire.Le polissage: chaque chose soit mise en son lieu … Boileau parle d'un des règles classiques de l'écriture c'est l'ordre, prendre soin d'écrire d'une manière ordonnée

. Le poète doit êtresoucieux de la cohérence et la logique de ses vers. Boileau a mis des règles de la versification, les poètes et écrivains du 17éme siècle ont eu recours à l'alexandrin seulement.
Le début, la fin...
tracking img