Boileau les embarras de paris satire 6

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Au delà de l’aspect merveilleux du monde proposé par ce texte , peut-on vraiment croire à l’Eldorado ? Quel idéal de société Voltaire propose- t--ilL'Eldorado est un monde idéal mais aussi une inversion du monde réel .C'est un monde qui reflète les conceptions politiques de Voltaire . Ainsi la coutume pour approcherle roi : ce despote par sa simplicité et sa bonhomie est un "despote éclairé". L'immensité de la ville "à l'autre bout de la capitale" suggère un idéal reposantsur une communauté urbaine où l'urbanisme obéit à la fois est à une organisation et à une esthétique ( 3ème paragraphe) .Les notions de luxe, d'abondance sontnombreuses (chiffres, pluriels) , le luxe qui fait naître le plaisir (cf le poème de Voltaire "le mondain"). Un monde idéal en ce qui concerne les relations humaines(hospitalité et surtout absence d'institutions réprésives) . Enfin l'intérêt pour la culture et les sciences (fin du passage) rappelle les préoccuppationsvoltairiennes. MAIS nous sommes dans un espace merveilleux ( le carrosse...les fontaines de canne de sucre). le narrateur omniscient reste distant et sollicite notreconnivence ("on voit assez...") .Les héros sont fort naïfs et Cacambo qui accorde de l'importance au protocole ("si on...si on...si on...") n'a pas pour autant derecul critique . Aucune réaction des deux personnages n'est notée lorsque sont évoquées les richesses. DONC un chapitre qui se situe au centre du conte et quiprésente un microcosme paradisiaque qui n'a qu'un défaut : il n'abrite pas Mademoiselle Cunégonde. Quitter Eldorado, pour Candide, c'est retourné à l'action et à la vie.
tracking img