Bollywood

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3840 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EP28M - DANSE : CULTURE GENERALE

La danse est un art à part du fait de sa double appartenance : activité physique et artistique (APA : mime, mise en jeu du corps en théâtre, « nouveau cirque »)
Le corps fait l’œuvre mais possibilité de reprendre une création : différenciation des rôles :
- le chorégraphe :
IL CREE  : Exprime son idée pour émouvoir
- le danseur :IL INTERPRETE :
- Transmet fidèlement l’idée du chorégraphe
- Recrée l’œuvre avec son potentiel et sa sensibilité
- le spectateur :
- Lit l’œuvre (compréhension)
- Engage sa propre sensibilité (émotion) : forme de « re »création

Comme tous les arts, il y a une dimension technique mais création et interprétation sont-elles possibles à tout niveau ?

I –Connaître l’objet culturel de référence multiple :
Petit historique des pratiques sociales de la danse
II – La création, la créativité et leur relation avec la technique
III – La création chorégraphique : Qu’est-ce que c’est, comment créer en danse ?

DEFINITIONS :
Danse = Objet multiple, se définit par rapport à ses fonctions : Communication avec le divin, simple amusement, créationartistique.

I – Petit historique des pratiques sociales de la danse

I.1- Les danses à fonction religieuses : Les danses sacrées
où ?
Cérémonies, lieux de culte, cultures étrangères à la nôtre
peintures rupestres des sites préhistoriques d'Europe ( sorte de danse codifiée existait déjà à l'époque du paléolithique.

Pourquoi ?
- Communiquer avec le divin : Sociétés primitives, danse = mime durapport de l’homme au monde. Danses de chasse, danses de guerre, danses des moissons. But : maîtrise d'un environnement inconnu ou hostile, captation de la bienveillance des puissances surnaturelles ( cycle harmonieux des saisons et des récoltes, pluie fertilisante, abondance du gibier, victoire des guerriers dans les combats.
Certains membres privilégiés de la communauté = peuvent communiqueravec l'au-delà.
- danses bondissantes d'Afrique,
- derviches tourneurs (Turquie, Proche orient)
- contorsions des chamans
( transe : contact direct avec les forces surnaturelles

- Appartenir à un groupe : Ferveur collective, rites initiatiques
Rites qui accompagnent les événements majeurs de l'existence d'un individu : Passage d'un monde à l'autre: enfance ( âged'homme, célibat ( mariage, vie ( mort.
Danse = Initiation. Ces danses sacrées sont propres aux cultures et aux régions.
Comment ?
Aspects universels : - Chaque mouvement = soutenu rythmiquement (svt percussions)
- Jambes, fléchies, martèlent le sol avec force
- Mouvements répétés de façon régulière et prolongée
Parfois très élaborées : Inde : bharatanatya =système très complet et précis de mouvements des mains, des membres et du buste + 36 mimiques servant à exprimer des idées ou des émotions avec les yeux : danseuses sacrées à l'intérieur des temples, évoquait l'action régulatrice des dieux sur l'Univers

( Danse populaires : Origine ds culture paysanne : fêtes ponctuant les activités agricoles
Tradition communautaire: appartenance ethnique ourégionale
( Danses folkloriques : Origine paysanne aussi ms = conservatoire des danses du passé. règles stylistiques et des techniques souvent complexes (création d'écoles de danse spécifiques
Ex : Le flamenco, danse traditionnelle d'Andalousie : la plus ancienne du monde occidental
Ses racines : folklore multiple: motifs arabes et gitans, danses castillanes et aragonaises, lointaines traditionsibériques.

I.2- Les danses à fonction conviviale et de loisir
où ?
Bals, Fêtes, boites de nuit, cours de danse, rue

Pourquoi ?
Amusement (flow : afflux de sensations) ( plaisir du mvt
Affiliation : Appartence au groupe
Accomplissement : Réalisation de soi
On danse pour soi, pour le groupe

Comment ?
Dès le Moyen Âge : fêtes : rondes et farandoles.
Le clergé a vainement tenté...
tracking img