Boltanski

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1216 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Christian Boltanski

La Vie de l'artiste
Après une adolescence sans scolarité régulière et sans avoir véritablement reçu de formation artistique traditionnelle, Christian Boltanski commence à peindre en 1958. Les tableaux qu'il réalise alors sont de grands formats, représentant des scènes historiques ou, parfois, des études de personnages isolés, dans des situations macabres, par exemple dansdes cercueils.
Le plasticien français Christian Boltanski naît le 6 septembre 1944 à Paris. Il est connu notamment pour ses installations. Christian Boltanski est marié à l'artiste Annette Messager.
A partir de 1967 Boltanski se tourne vers l'écriture. Des éléments provenant de son univers personnel font alors irruption dans ses réalisations (photocopies, documents originaux, photographies defamille)
Boltanski reconstitue des moments de son enfance et de sa vie de famille. Il utilise la photographie grâce à laquelle il se met en scène, jouant son propre rôle devant des décors peints. Il crée des objets qui évoquent les jouets ou les vêtements de son jeune âge, ainsi que des séries de sucres sculptés, sorte d’alphabet imaginaire conçu dans un matériau périssable, voué à la disparition.Christian Boltanski reçoit de nombreux prix comme le Praemium Imperiale Award de la Japan Art Association (2007), le prix "Créateurs sans frontières" de Culturesfrance (2007), le Kaiser Ring, Goslar (2001), le Kunstpreis, attribué par Nord/LB, Braunschweig, Allemagne (2001).
Pour ses œuvres, Boltanski part d’éléments aussi peu substantiels que des coupures de journaux, des boîtes en fer-blancrouillé, de vieilles photographies, des vêtements usagés, des ombres vacillantes. Son œuvre est emblématique de l’art expérimental de ces dernières décennies, ce que l’artiste lui-même est le premier à revendiquer. Il ne manque jamais de remettre en cause les paramètres traditionnels de l'œuvre d’art et associe dans son travail les modes d’expression les plus divers défiant ainsi touteclassification.
Christian Boltanski, 1990

Ses principales œuvres : -La chambre ovale, 1967
-L'homme qui tousse, 1969 (film cinématographique)
-Essai de reconstitution (Trois Tiroirs) 1970-197
-Vitrine de référence, 1971
-Les archives de C.B 1965-1988, 1989
- Le mariage des parents, 1974 (Saynètes comiques)

La chambre ovale : La chambre ovale met en scène, dans une architecture à lalimite de l'abstraction, un personnage esseulé, assis par terre, et comme pétrifié, dans l'impossibilité d'agir comme le suggère l'absence de ses bras. 

L'homme qui tousse : Dans ce film, on observe pendant 3 minutes un homme assis dans une petite pièce délabrée. Il tousse jusqu'à cracher un flot de sang qui se déverse sur ses jambes et souille ses vêtements. Tourné avec des moyens amateurs,le film revêt une qualité d'image documentaire qui ne le rend que plus inquiétant. 

Essai de reconstitution : Cet ensemble de trois tiroirs, fabriqués avec des boîtes en fer blanc, est emblématique des premiers travaux de Boltanski sur le thème de l'enfance perdue. Les tiroirs contiennent de petits objets en pâte à modeler reproduisant des choses qui auraient appartenu à Christian Boltanskienfant : des avions, une bouillotte… comme le signalent les étiquettes dactylographiées et insérées sur chaque tiroir. L'artiste évoque ainsi les collections ou les trésors que chacun de nous, enfant, a pu constituer : des objets dérisoires mais cachés avec le plus grand soin. Dans cette reconstitution Boltanski retrouve le sérieux des jeux d'enfant, ce qui la rend à la fois comique et touchante.Vitrine de référence :   Christian Boltanski réalise plusieurs vitrines où il expose des objets personnels comme des reliques ou des éléments issus de fouilles archéologiques témoignant de civilisations perdues.

Les archives de C.B 1965-1988 : Pour réaliser ce projet, il construit un mur de 646 boîtes à biscuit en fer blanc, certaines plus rouillées que d'autres, témoignant d'une usure...
tracking img