Bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE BONHEUR
1) »au petit bonheur la chance ? »
-au sens premier, bonheur désigne le hasard et la fortune, il est synonyme de chance
-dans ce cas, il relèvede croyances irrationnelles (ex: avoir une bonne étoile), de superstition
-le bonheur est aspiration universelle, on y voit le bien suprême, la finalité detoute existence.

2)bonheur et plaisir
-bonheur correspond au eu dzein : le bien vivre.
-le sens commun de bonheur est celui de satisfaction complète desdésirs (être comblé).
-il doit être distingué de joie et plaisir qui sont eux occasionnels et résultent de causes extérieures , le bonheur est permanent et est unétat : je suis heureux.
-ainsi, désirer « ce qui ne dépend pas de nous » nous rend forcément malheureux. Fuir et combattre les passions est donc la conditiondu bonheur.

3)bonheur et sagesse
-le bonheur passe de l'extérieur à l'intérieur : il n'est plus dépendant du hasard, mais dépend de notre volonté ,responsabilité morale et paix intérieure
-épicure distingue les désirs naturels dont la satisfaction suffit au bonheur (nourriture, abri..) et les désirs vains,impossibles à satisfaire, qui nous rendent malheureux.

4)conscience et perfection humaine
-le bonheur est proprement humain, en ce qu'il suppose une conscience-le bonheur proprement humain ne peut se contenter d'une satisfaction bestiale

5)une fin morale ?
-le bonheur avant d'être acquis est toujours l'objetd'une quête « tout espoir tend au bonheur » Kant
-il donne un sens à la vie humaine, une fin suprême
-le bonheur doit être poursuivit en dehors du devoir moral
tracking img