Bonjour tristesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3704 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
J'ai beaucoup aimé cette lecture, ce style poignant, acerbe, sans complaisance, les personnages peu nombreux mais tellement présents et attachants. L'écriture est simple, les sentiments très bien décrits, l'auteure emploie les mots qu'il faut quand il le faut.

L'histoire m'a accrochée dès les premières pages et je me demandais quel en serait le dénouement.

Je trouve remarquable qu'une jeunefille de 19 ans ait su décrire avec autant de justesse le trouble émotionnel ressenti lors du passage de l'adolescence à l'âge adulte.

Il ne me reste plus qu'à lire d'autres romans de Françoise Sagan pour voir si j'aime autant que se premier essaie...

[pic]
Une histoire très légère, à l' image de la vie insouciante et frivole de ses personnages. Cécile habituée à une vie mondaine,accompagnant et approuvant les liaisons d' un soir de son play- boy de père voit d' un mauvais oeil le jour où une candidate sérieuse au poste de belle-mère vient s' installer avec armes et bagages dans sa vie... Mais ce n 'est pas n' importe qui , c 'est Anne, une ancienne amie de sa mère disparue. Anne la séduisante, Anne l' équilibrée, Anne l' intelligente, Anne la femme raisonnée et accomplie! Entrela rancoeur de la voir s' imiscer insidieusement et prendre rapidement les rênnes du foyer, et l' admiration qu' elle lui voue, difficile est le dilemme qui s' installe dans les sentiments de la narratrice. Se débattant contre des sentiments aussi antagonistes, elle finit par avoir la certitude d' une seule chose : elle ne veut sous aucun prétexte sacrifier la douce vie insouciante qu' elle menaitjusqu' alors contre une vie rangée et insipide sous la houlette d' Anne. C' est pourquoi elle manigancera des stratagèmes cruels, pour rendre à César ce qui est à César, démontrant que la nature de son père lui était ancrée dans les veines, et contre celà Anne n' y pouvait rien. L' histoire se solde par la mort d' Anne, dans un terrible accident après avoir découvert son fiancé dans les bras d'une ex, mais plus encore, cette mort sera l' occasion pour Cécile de comprendre à quel point elle a été mesquine, calculatrice... Cette tragique mort, n' ura été tragique que pour un temps; quelques temps plus tard il reprennent déjà leur vie d' antan. Seulement , de temps à autre Cécile est habitée par ce sentiment qu' on appelle tristesse. Tristesse d' avoir perdue à nouveau une mère, une femmequi malgré elle, était son modèle féminin...

C' est un court roman, très connu de Mme Sagan, celà me fait toujours plaisir de connaitre les grands classiques de la littérature pour comprendre ce qui a fait leur force et leur renommée. Sur ce roman, je dois dire que Cécile était complètement folle et incompréhensible, tantôt elle vouait un culte à sa "belle-mère", tantôt la haissait , au point d'être aussi cruelle, et de manigancer des plans plus monstrueux les uns que les autres.
Finalement c' est la tête d' une petite femme de dix-sept ans, qui a vécu presque toute son existence sans un repère maternel, et qui dans une sorte de complexe d' Oedipe, refuse que son père s' engage aussi sérieusement, leur relation était si fusionelle que pour rien au monde elle ne voudrait en abdiquer...Je me demande bien en quoi se livre a bien pu être polémique en 54 , mise à part une certaine ostentation de débaûche, il n' y à rien de bien chocant par rapport à notre monde actuel qui est bien pire!!
En tout cas , j' ai bien aimé cette lecture...
54ans après la parution du roman, il est certain que le thème n'est plus aussi "choquant" qu'il a pu l'être auparavant. Mais pour moi une partie ducoup de foudre réside dans le fait que voilà un auteur qui parle d'un sujet un peu plus "libre" (pour son temps) dans un français admirable. Comme Jacqueline Harpman, que j'aime beaucoup. Pas besoin d'être vulgaire pour être passionnant, en voici la preuve.

Cécile passe l’été de ses dix-sept ans dans une villa de la Côte d’Azur avec son père et deux femmes très intéressantes.

Son père,...
tracking img