Bonjour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 62 (15314 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|L’APPRENTISSAGE DE LA CITOYENNETE ACTIVE |
|Préface d’Edith Cresson |
|L’apprentissage à la citoyenneté active|
|Un défi important pour la construction d’une Europe de la connaissance |
|A l’aube de « l’âge de la connaissance », nous franchissons une nouvelle étape du processus de construction de l’Europe. Dans son Agenda |
|2000, l’Union se propose de relever le défi : l’innovation, la recherche, l’éducation etla formation deviennent autant d’axes |
|fondamentaux de ses politiques internes. D’entrée, je tiens à insister sur le fait que le but principal de l’éducation est de développer |
|le potentiel humain, celui de la personne dans son intégralité, en permettant à tous les citoyens de participer pleinement à la vie |
|culturelle, économique, politique et sociale. L’apprentissageà la citoyenneté active se retrouve tout naturellement au cœur de ces |
|aspirations nobles de notre civilisation. |
|Le Traité d’Amsterdam s’engage à développer la citoyenneté de l’Union, non seulement au sens juridique du terme mais également dans le |
|cadre d’une vision d’une Europeproche de ses citoyens. Il s’agit d’encourager l’investissement concret des citoyens dans le processus |
|démocratique à tous les niveaux, et tout particulièrement au niveau européen. Pour la mise en œuvre d’une Europe de la connaissance, je |
|crois à la nécessité de promouvoir une idée plus large de la citoyenneté afin de renforcer le sens et la réalité de l’appartenance à une |
|communautésociale et culturelle commune. Il s’agit d’un véritable appel à l’engagement actif des citoyens, afin qu’eux-mêmes |
|s’approprient leur propre projet d’avenir. |
|La promesse d’une Europe de la connaissance deviendra réalité si chacun s’investit pleinement dans les objectifs généreux d’uneaction |
|communautaire, visant à la création d’un espace éducatif européen offert à tous et tout au long de la vie. Derrière les mots, il faut |
|comprendre que nous nous engageons sur un ensemble de valeurs démocratiques et de pratiques sociales qui respectent nos ressemblances et |
|nos différences. Nous avons fortement besoin, dans une époque de changements fondamentaux, de cesocle sur lequel prendrait appui la |
|reconnaissance de la réalité sociale d’un monde globalisé, où la signification de la citoyenneté active se prolonge bien au-delà des |
|territoires de proximité et des frontières nationales. |
|Education et formation riment avec égalité et justice sociales, enpromouvant les compétences et les convictions capables de toujours |
|améliorer la qualité des rapports humains. Le point d’ancrage de la citoyenneté à dimension européenne consiste à créer ensemble une |
|communauté volontaire de peuples, de cultures et de traditions différentes− une société démocratique qui a appris à valoriser la |
|différence comme une opportunité positive, unesociété d’accueil et de solidarité pour chacun d’entre nous. Nous avons bien commencé le |
|voyage : au niveau de l’action communautaire dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, nos acquis en matière |
|d’apprentissage à la citoyenneté active sont riches d’enseignement. Ce document témoigne des résultats déjà atteints et ouvre des voies à |
|suivre vers...
tracking img