Bonjour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1053 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 septembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
TEXTE 2 : Lettre 20
En quoi cet extrait est-il un portrait de la rédactrice Merteuil ?
Introduction : Laclos publie en 1782 un roman épistolaire Les liaisons dangereuses. est roman épistolaire qui critique ouvertement la société libertine. Le passage que je dois analyser se trouve dans la première partie du roman. Cécile est sortie du couvent et la Marquise de Merteuil veut que Valmont laséduise. Mais ce dernier est très intéressé par la Présidente de Tourvel et décide de ne pas séduire la jeune Cécile. Dans un premier temps nous verrons la stratégie employée par la Marquise puis son portrait.
I) Les Stratégies employées par la Marquise :
La Marquise établit une stratégie de libertinage à double enjeu autour de la Présidente de Tourvel mais également autour de la jeune Cécile. Elleutilise pour cela la flatterie, la manipulation, l’habilité. En effet, elle maîtrise l’art de la manipulation, elle joue avec l’influence qu’elle a sur lui « malgré le petit chagrin que cela vous cause » l(37), elle manipule les sentiments de celui-ci sans problème. De plus la Marquise propose de pimenter le projet de Valmont par un pacte « arrangement » l(18). Il s’agit d’abord de séduire Mmede Tourvel (jeune femme mariée à un magistrat) qui a une réputation d’honnêteté, de morale donc c’est une cible de choix pour Valmont. Elle utilise des termes péjoratifs pour la désigner « dévote » l(12) « prude »l(33). Le fait de conquérir cette femme serait le triomphe de sa carrière de libertin. En outre, le genre épistolaire peut éviter au lecteur de se lasser en variant sans cesse le styled'écriture en effet chaque émetteur a un style propre, révélateur de son caractère ainsi Merteuil adopte un style très incisif. Elle adopte en effet la position morale du libertin qui consiste à penser par soi-même et à se construire ses propres règles de conduite, ses propres principes c’est-à-dire de se venger de Gercourt «  c’est un service que j’ai envie de rendre à Gercourt » l(48) elle utiliseici l’ironie. C’est un jeu de séduction qui montre un côté « pervers » elle envoute Vicomte « venez, et je suis à vous »l(14) mais aussi avec un champ lexical de la victoire « triomphe »l(27) « succès » l(23) « récompense » l(21). La lettre 20 est une lettre décisive dans ce roman épistolaire : elle contient les termes du contrat liant les deux protagonistes. “Voici mes conditions” l(10): montrequ’un accord est scellé mais que la marquise contrôle la situation et conserve une certaine autorité car elle impose ses conditions dès le début de sa lettre. De plus, la marquise expose ses projets concernant Cécile qui sont de la “dévergonder”. Cette lettre nous donne ainsi le nœud de l’intrigue. L(49) « J’ai dans l’idée que j’emploierai ce temps-là, et que nous lui donnerons une femme toute formée,au lieu de son innocente pensionnaire” : signifie que la marquise de Merteuil a pour but de transformer une “innocente” (référence à la virginité, pureté et naïveté) en “femme toute formée”, c’est à dire une femme. Dans cette lettre elle ne manipule pas que Valmont mais aussi la jeune Cécile. Après l’art de la manipulation, l’art de la dissimulation qui lui permet d'être perçue comme une femmevertueuse en société et elle devient alors la confidente de ses propres victimes. En effet Cécile a confiance en elle « envie de me dire son secret » l(43) mais elle ne sait pas qu’elle prépare un complot lui concernant particulièrement «  je ne veux pas me compromettre » l (45-46).
II- Portrait de la Marquise :
Tout d’abord, la marquise se moque de Valmont et commence par « Ah ! Fripon », ligne1, on peut comprendre qu’ils se connaissent bien même qu’il entretienne une amitié. En effet, dans sa lettre elle montre leur complicité l(5) «  j’étais vraiment fâchée d’être obligée d’en rire seule » elle aurait bien voulu qu’il soit là à côté d’elle. En plus de leur complicité on peut penser qu’ils ont été amant puisqu’elle dit l (11) « je serai femme à vous enchaîner de nouveau » le mot...
tracking img