Bonne maman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3145 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ETUDE DE CAS BONNE MAMAN





Introduction

Votre entreprise Bonne Maman, firme française traditionnelle fut fondée par Jean Gervozon en 1971. Bonne maman est une compagnie qui est spécialisée dans la transformation du fruit et depuis peu de l'ultra frais laitier. Cette dernière se caractérise par sa crédibilité dans la mesure où elle a su résister à la modernité.
Vous avez faitappel à notre cabinet afin que notre équipe vous conseille dans l’optique de s’installer sur de nouveaux secteurs. En effet, vous n’avez investi que dans deux branches du secteur alimentaire en presque 40ans. Il faut noter que malgré une progression des biscuits et des yaourts, leurs prix restent plus élevés que ceux des concurrents et les dates de péremptions sont plus courtes.
L’intérêt est deproposer des produits répondant à l’image de tradition que la marque véhicule et de toucher le consommateur dans son affect.
Part ce rapport, analysant dans un premier temps le diagnostic de Bonne Maman, qui étudie ensuite sa position concurrentielle, et enfin, proposant de nouveaux secteurs de diversification et un budget prévisionnel, il vous sera possible de prendre connaissance des solutionsque nous vous apportons.

I. Le diagnostic de l’entreprise

a) Diagnostic externe

1. Les menaces

Les nouveaux appareils électroménagers
Ces appareils sont développés pour être de plus en plus performants et de plus en plus simples d'utilisation. Cela facilite les ménagères pour qu'elles fassent elles même les confitures.

Culte du corps
La mode est de plus en plus axée sur leculte du corps. En effet, il faut faire attention à son poids, ce qui fait que les consommateurs se tournent vers des produits moins riches en sucre.

Changement des habitudes de consommation
Le petit déjeuner traditionnel (tartine, beurre, confiture) tend à disparaître au profit de produits plus américain (céréales, biscuits, ...).

Peu de marge d'innovation
La recette de la confiture restebien souvent la même. On peut changer le goût mais le produit reste similaire, cela empêche l'innovation.

La crise économique
La confiture reste un produit au prix élevé par rapport à d’autres produits comme les céréales, ce qui peut faire que les consommateurs se tournent vers ces derniers.

2. Les opportunités

Confiance en la marque
La marque Bonne Maman est plutôt bien positionnéedans l’esprit du consommateur car elle est connue et a une renommée assez développée.

Le taux de pénétration élevé
L’ensemble de la population est touché par la consommation de confitures, son taux de pénétration est supérieur aux 90%.

Barrières à l'entrée élevées
En effet, il est très dur de se faire référencer en grande surface. Cela bénéficie à Bonne Maman qui trouve donc peu deconcurrents dans les linéaires.

La carrière des femmes
Les femmes se consacrent de plus en plus à leur carrière laissant ainsi de coté la cuisine. Elles préfèrent donc acheter un pot de confiture plutôt que de le faire elles même.

Produits référencés en grande distribution
La plupart des produits sont référencés en grande distribution (95%), l’entreprise n’a donc pas à investir dans des fraiscommerciaux.

Cible générale
Le marché de la confiture s’étend sur toute la population, visant des individus de tous âges, et tous sexes confondus.

Produits en maturité
La confiture Bonne Maman est un produit en maturité, ayant fait ses preuves depuis son lancement en 1971, ce qui permet à l’entreprise d’investir en recherche et développement, afin d’optimiser sa production.

Nouspouvons ainsi dire que l’entreprise s’est installée dans une stratégie de longue durée et en bénéficie aujourd’hui avec un produit presque indétrônable. Cependant, on peut remarquer que les tendances actuelles éloignent de plus en plus la confiture des consommateurs. De plus, l’innovation du produit paraît peu cohérente. Mais ces difficultés peuvent être surmontées avec succès par l’entreprise....
tracking img