Bonne maman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2052 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
2008-2009

« Retrouvez tous ce que vous avez toujours aimé»

« Retrouvez tous ce que vous avez toujours aimé»

INTRODUCTION PAGE 3

I/ LE PRIX PAGE 3

II/ LE PRODUIT PAGES 4 A 6

A- LA GAMME DE PRODUITS
B- LE PACKAGING
C- LE CONDITIONNEMENT
D- LE LABEL
E- L’IMAGE DE MARQUE
F- LE CYCLE DE VIE

III/ LA DISTRIBUTION PAGE 7

IV/ LA COMMUNICATION PAGE7

CONCLUSION PAGE 10

BIBLIOGRAPHIE PAGE 10

INTRODUCTION

« Bonne Maman apporte à votre table - et à votre petit déjeuner - une note romantique et nostalgique. Les confitures, les desserts ou les petits gâteaux ressemblent exactement à ces délices d'autrefois que nos mères et nos grands-mères préparaient dans leur cuisine. Et en plus, ils en ont le même goût. »

Voila laprésentation que Bonne Maman fait d’elle-même. C'est en France, dans la vallée de la Dordogne, que Bonne Maman est née. Il est inutile de préciser que dans ses produits, Bonne Maman ne met que des ingrédients exclusivement naturels, ce qui est une de ses principales causes de réussite.
Nous allons alors étudier son marketing-mix…

I/ LE PRIX

Pour fixer ses prix, l’entreprise Bonne Mamans’est basée sur trois critères : les coûts, la concurrence et sur la valeur.
En effet, l'industriel a misé sur le haut de gamme : tous ses produits étant sans colorants ni conservateurs et de bonne qualité. Avec des prix alignés sur ceux de ses concurrents : environ 2 euros le pack de 4 pots de yaourts.

Sur le marché de la confiture, les prix et les formats sont très variables, ce quibrouille les repères des consommateurs. Ainsi on trouve une profusion de pots (350g, 370g, 450g, 500g, 750g...) et les prix varient sensiblement selon le coût des fruits : par exemple, la confiture à la framboise sera plus chère que celle à la fraise.

L’entreprise a toujours suivi la stratégie de l’écrémage, c'est-à-dire vendre moins mais dégager une plus grande marge par produit. Maisdepuis avril, nous avons pu constater que la gamme de produits Bonne Maman s’était élargie.
On peut se demander si elle veut tout simplement se développer en utilisant l’image de la marque qui a déjà sa clientèle ou s’il s’agit d’une stratégie pour faire face à une éventuelle phase de déclin pour certains de leurs produits car, il est vrai que nous sommes à une époque qui privilégie lasanté, le « sans sucre » et qui banalise le petit déjeuner. Le temps de la tartine « beurre , confiture » est passé.

En plus d’une stratégie de prix, une entreprise a recours à des stratégies d’ajustement du prix :
- Prix préférentiel : de temps en temps, Bonne Maman fait des promotions sur ses produits pour relancer les ventes.
- Variations géographiques du prix : les prixvarient un peu lorsque les produits sont vendus en grande surface, dans des petites épiceries, en ville, en périphérie. Mais cela dépend plus de la politique des magasins.
- Prix dynamique : en effet, les prix sont ajustés selon les besoins des clients lors de situations données, comme par exemple, pendant la fête des mères des coffrets de confitures sont crées comme idée de cadeaux.

II/ LESPRODUITS

A- LA GAMME DE PRODUITS

Lors de la création de la marque, les premiers produits lancés ont été les confitures. Elles sont de très bonne qualité puisqu’elles sont fabriquées avec 50% de fruits et 50% de sucre de canne sans conservateur ni colorant.
Puis, peu à peu d’autres produits ont été créés. On a vu apparaître les gâteaux, les desserts, les dessertspâtissiers, les yaourts, et enfin les desserts aux fruits.

Les derniers à être entrés sur le marché sont les desserts avec 26 sortes de yaourts et crèmes dessert, pas moins, mais aussi des yaourts à la confiture de fraises, un baba au rhum, une crème brûlée ou des petits caillés à la confiture de lait. On trouve ces produits depuis le mois d’avril.
Les produits bonne maman sont des produits...
tracking img