Bouddhisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3801 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il n'existe pas de définition stricte du bouddhisme. Le présent texte n'est qu'un énoncé de ma compréhension du bouddhisme.

Le Bouddha n'est pas considéré comme un dieu ni même comme un messager divin. Siddharta Gautama, qui prête son image et son enseignement comme base de la définition du Bouddha, est un humain comme vous et moi. Il est le symbole d'un principe, d'une chose qui ne peut êtreatteinte mais que l'on se doit de tenter d'ébaucher par des définitions pratiques.

La théorie de la réincarnation est une idée religieuse qui était très présente en Inde, berceau du bouddhisme. Le bouddhisme moderne ne croit en principe pas en la réincarnation stricto-sensu mais utilise cette notion sous forme de parabole. Cette parabole dit qu'un individu est condamné à mourir et à revenirsur Terre le nombre de fois qu'il faudra jusqu'à ce qu'il ait atteint le niveau spirituel nécessaire pour s'extraire de la vie terrestre. Chaque fois qu'il meurt il se réincarne dans un être différent. S'il n'a pas bien travaillé son bouddhisme, à sa réincarnation suivante il sera un être plus vil, peut-être même un animal voire un animal répugnant. En quelque sorte on lui fait recommencer son annéeune classe plus bas. Par contre s'il a bien travaillé il passera dans la vie suivante à un niveau plus élevé. Ces suites de réincarnations symbolisent ce que nous vivons au cours de notre existence. Si par orgueil nous faisons quelque chose de mal, nous tuons un homme honnête (nous-mêmes) et le faisons renaître en être vil. Si par pulsion nous brutalisons quelqu'un pour assouvir nos besoins, nousvoilà rené en animal. Par un travail spirituel, nous pouvons faire mourir ces choses horribles que nous sommes devenu et renaître une fois de plus, sous une forme meilleure. (La réincarnation des autorités religieuses et politiques, telle qu'expliquée par le bouddhisme tibétain, est une construction socio-politique locale.)

On dit parfois que le bouddhisme n'est pas une religion. Il estnaturel que les occidentaux voient le bouddhisme de cette façon mais un brin d'explication est nécessaire. En Asie, les religions adhèrent à la notion de "dharma". C'est l'idée selon laquelle l'univers a un sens et l'humain a un rôle à y jouer. Il n'y a qu'un seul dharma, par définition le même pour tout le monde. Chaque religion est un éclairage sur la nature du dharma, elle enseigne aux hommes commentils doivent se conduire. Une religion comme l'hindouisme, par exemple, base son enseignement sur des absolus. Elle dit qui a créé l'univers et pourquoi. Elle dit que l'âme des défunts vivra éternellement. Elle donne un enseignement précis. Elle ressemble donc à bien des points de vue aux religions dérivées de la Bible (la différence principale étant que l'hindouisme est polythéiste, tandis queles religions de la Bible insistent en général beaucoup sur leur monothéisme). Le bouddhisme est le contraire de l'hindouisme, en ce sens que d'après lui rien n'est absolu ni éternel. Toute chose est temporaire, aucune règle n'est définitive. Un bouddhiste n'obéit pas à des commandements ou à des dogmes. Cela rend les choses beaucoup plus compliquées pour vivre une vie d'homme honnête. Un bouddhisteest contraint d'étudier et d'observer en permanence, pour mieux comprendre le monde et lui-même. Le bouddhisme lui donne des outils et des points de référence, sans plus. Le bouddhiste est responsable de ses actes. S'il fait une erreur, il ne peut pas prétendre qu'il a suivi une loi ou un dogme et qu'il n'est pas responsable des conséquences. Un bouddhiste se sent tout petit dans le dharma maisil apprécie l'opportunité qui lui est donnée de se comporter en adulte.

Le bouddhisme est un édifice imposant. A l'heure actuelle, les chercheurs les plus avancés en psychologie et sciences humaines redécouvrent des choses qui font partie du bouddhisme depuis des siècles.

Le Bouddha lui-même a dit "Ne cherchez pas à faire comme moi". Le bouddhisme, c'est avant tout le développement de...
tracking img