Boudon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1512 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) La Kosovo Force et l’Eurocorps au Kosovo.

La Kosovo Force (KFOR) est une force armée multinationale mise en œuvre par l'OTAN dans le Kosovo, sur mandat du Conseil de sécurité de l'ONU.
Il faut savoir que l’Eurocorps et la Kosovo force sont liées. En effet l'état-major de la Kosovo force est relevé tous les 6 mois, son noyau est formé d'un Etat-major préexistant auquel sont adjointes descontributions complémentaires des différentes nations participant à l'opération.
Il se trouve que l’état-major de l’Eurocorps était à la tête de la Kosovo force entre avril et octobre 2000.

Nous allons donc nous intéresser dans un premier temps à l’Histoire, la mission et les caractéristiques de la Kosovo force, puis dans un second temps nous nous intéresserons au rôle de l’Eurocorps dans laKosovo force.

Le Kosovo est une province de la Serbie et un des Etats de la République fédérale de Yougoslavie. Au cours de l’histoire il fut considéré par les Serbes comme le berceau de leur nation. Le Kosovo était occupé par une population essentiellement d’origine albanaise jusqu’en 1999. L’année 1999 a vu l’aboutissement d’une politique de haine ethnique instaurée par Slobdan Milosevic,président de la République fédérale de Yougoslavie. Le Kosovo connaît donc en 1999 une importante crise humanitaire. Les forces militaires serbes affrontent l’Armée de libération du Kosovo ( formée par les populations d’origine albanaise).
Suite à l’échec des négociations de Rambouillet, et devant la menace d’un génocide des populations d’origine albanaise par les Serbes, l’OTAN entreprend, le 24mars 1999, l’opération aérienne Force Alliée. Devant la détermination affichée par l’OTAN, le pouvoir de Belgrade plie et accepte l’entrée d’une force multinationale dans la province.

De son côté, le Conseil de sécurité des Nations unies adopte, le 10 juin 1999, la résolution 1244 qui autorise la création de la Kosovo force. La Kosovo force fut déployée à partir du 12 juin 1999 à l'issue ducessez-le-feu accepté par Belgrade le 9 juin 1999 et qui mettait fin à la guerre du Kosovo. Ce déploiement fut aussi permis grâce à la signature de l'accord militaire technique, signé entre la Kosovo force et le gouvernement de la République fédérative de Yougoslavie et la République de Serbie, le 9 juin 1999. Les objectifs de la Kosovo force sont divers, mais ils ont un point commun, faire régnerla paix et l’ordre au Kosovo, et éviter un génocide entre deux populations. Les objectifs de la Kosovo force sont de prévenir la reprise des hostilités, maintenir le cessez-le-feu, assurer le retrait des forces militaires, policières et paramilitaires serbes, démilitariser l'armée de libération du Kosovo. Mais aussi d’établir un environnement sûr pour le retour des réfugiés et des personnesdéplacées, pour l'établissement d'une administration intérimaire et pour l'acheminement de l'aide humanitaire.
La Kosovo force doit aussi assurer le maintien de l'ordre et la sécurité publique jusqu'à ce que la présence internationale civile puisse s'en charger, elle doit aussi superviser le déminage jusqu'à ce que la pression internationale civile puisse s'en charger. Pour finir la Kosovo force doitassurer la surveillance des frontières et assurer la protection et la liberté de circulation pour elle-même, pour la présence internationale civile et pour les autres organisations internationales.
Au début de sa mission le Kosovo force comptait 20 000 hommes. Elle a atteint par la suite un effectif de 50 000 militaires (dont 80% issus de l‘OTAN) , mais cet effectif a été réduit depuis 2009, eneffet en 2009 la Kosovo force comptait 16 000 militaires, 10 000 en 2010, et il est prévu de réduire l’effectif a 2000 militaires en 2012. Environ 7000 Français ont été envoyés au Kosovo au début de cette mission.
Le poste de commandement de la Kosovo force est situé à Pristina. La Kosovo force est ensuite organisée en 4 parties, qui sont appelées des brigades multinationales.
La brigade...
tracking img