Boukala mouloud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2557 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Boukala Mouloud est enseignant chercheur à la Faculté d’anthropologie de l’université LUMIERE LYON 2. Il nous propose un essai sur les rapports qu’entretiennent Cinématographe et Anthropologie.Son ouvrage s’intitule : Le dispositif cinématographique, un processus pour [re] penser l’anthropologie. Il développe analyse autour de la notion de dispositif cinématographique. Il convoque laphilosophie, l’anthropologie et l’étymologie dans le cadre de sa réflexion. Cela peut poser quelques problèmes quant à la réceptibilité de l’essai qui nécessite une connaissance profonde d’auteurs comme tels que FOUCAULT, le philosophe ou ANDRE LEROI-GHOURAN, ethnologue, archéologue et historien. L’ouvrage se décompose en 4 chapitres et de multiples sous parties.
Dans le premier chapitre 1 intituléobservation participante et perception participative, il expose les différents liens qui existent entre l’anthropologie et le cinéma.
Dans un premier temps il fait appelle aux travaux de Mauss. Cette partie s’intitule Le cas MAUSS et les infirmières, le cinéma révélé. Dans son ouvrage Les techniques du corps, MAUSS remarque qu’aux USA les Infirmières ont la même gestuelle que leurs collèguesfrançaises. Il en déduit que l’influence des modes de marches américaines doit venir du cinéma et souligne l’hégémonie d’Hollywood. Selon lui, la gestuelle est avant tout une construction sociale et culturelle et le cinéma est un des vecteurs permettant cette construction. L’art cinématographique influence cette construction symbolique. D’après Boukala la théorie de Mauss pourrait se résumer à :« montres-moi comment tu marches je te dirai ce que tu regardes ». Selon lui, MAUSS remarque également par déduction qu’il existe une opposition entre la « pensée actrice » celle qui influence et la pensée spectatrice qui est influencée. Cela pose dès lors un problème relatif à l’uniformisation des civilisations à partir du cinéma car le cinéma façonne les esprits et met donc en place une structure, unmodèle de dominant et de dominés. Dans ce cas de figure le cinéma américain influence notre pensée de spectateur et finit par nous façonner en quelque sorte.
Dans un deuxième temps, Boukala analyse les travaux d’André Leroy Gourhan et nous propose son interprétation. D’après André Leroy Gourhan et toujours selon Boukala, le film constitue un rapport social entre des personnes au travers d’unematière sonore et visuelle. Ainsi définit, nous entrevoyons l’intérêt du cinéma pour l’anthropologie. Cela suscite de nombreuses interrogations et Boukala arrive au questionnement suivant : « comment le cinéma existe-t-il au sein des sciences humaines ? ». Autrement dit, le cinéma est-il un outil performant en ce qui concerne les sciences humaines et permet-il de les [re]penser justement ? Cettepremière approche lui permet de lier intrinsèquement le cinéma et l’anthropologie qui apparemment s’intéressent tous deux aux rapports sociaux. Boukala développe alors une idée autour des facultés dont dispose le cinématographe. Il rend compte du fait que le cinéma est une captation du réel et que l’image constitue en soi un processus d’observation anthropologique. Il rappelle que le dispositifcinématographique permet une captation dans un espace-temps d’un objet donné et que c’est dans cette captation du réel que réside le véritable intérêt de ce dispositif pour l’anthropologie moderne. Il veut par ce biais anéantir « l’Inquiétante étrangeté » du cinéma pour les anthropologues néophytes.
Dans un troisième temps, il propose des textes de fond pour réflexion de surface. Il s’insurgecontre une anthropologie qui part de l’écrit et utilise le cinéma, les images pour preuve. Selon lui, le cinéma est une mise à l’épreuve des corps et des rapports sociaux. Il ne peut donc pas y avoir de « précellence à l’écrit » car sinon il y a formalisme et codification de l’image, qui se plie au texte qui lui est premier. Ces images viennent seulement vérifier les constats premiers de...
tracking img