Boule de suif relation des personnages

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (404 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Boule de suif de Guy de Maupassant
Quelles relations sociales se développent dans cet extrait :
Un groupe homogène face à une seule personne.
1- Description des caractères despersonnages en montrant les points communs et divergence (audace, impolitesse, comédie etc.)
Les dix personnages principaux de la nouvelle apparaissent ensemble dans la diligence dès le début du récit.Ils apparaissent d’abord en groupe. Pour ensuite se définir par couples. Chacun correspond à une classe sociale. Seul un portrait individuel est noté. C’est ce groupe homogène face à une seulepersonne, Boule de Suif.
Maupassant l’a représenté comme une femme naïve et inconsciente. Cette naïveté est la conséquence de sa nature généreuse. Comme quand elle dit : « Vous en désirez Monsieur ? » Alorsqu’il se fiche d’elle, mais ne veut que sa nourriture. Elle a à elle le champ lexical de la nourriture. Alors que les autres personnages sont décrit moralement elle est décrit physiquement, grâce àla nourriture ou à ses formes. « Grosse fille intimidée »
Les Loiseau sont des gens du peuple qu’une fortune les a placés au rang de la bourgeoisie. M. Loiseau est un individu odieux. C’est lui quidéclare ouvertement et sans aucune honte qu’ils ont faims. « A la bonne heure madame a eu plus de précaution que nous ». Il est le premier à accepter l’offre de partage de Boule de suif. Sa femme,quant à elle, est à l’image du mari. A une différence près, elle apparaît comme une personne « autoritaire » qui ne cède à rien « âme de gendarme ». Mais sous la pression de son mari elle cède.
Unstade plus haut dans la hiérarchie sociale, les Carré-Lamadon . Ils représentent la bourgeoisie normande. Il s’agit ici d’un couple à la moralité qui pourrait être qualifiée de douteuse. En effet, leurpouvoir fait qu’ils doivent être charmants et polit. Maupassant souligne leur caractère hypocrite.
Les Bréville sont des aristocrates normands. Maupassant ne les épargnes pas non plus de leurs...
tracking img