Boule de suif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tout d'abord, la nouvelle de « Boule de suif' » vise à créer un effet de réel. Effectivement, le récit, se déroulant en France, évoque de nombreux lieux actuels. Par exemple,les endroits tels que « la Seine », « Saint-Sever» et «Bourg-Archard », les routes de « Darnetal» et de «Boisguillaume » et la « rue Grand Pont » sont mentionnés par Maupassant.De plus, lorsqu’ « une masse noire descendit de la côte Sainte-Catherine », la côte fait référence à un faubourg situé à l'est de Rouen et par lequel entrèrent les Prussiens le6 décembre 1870. Ensuite, quelques personnages de la nouvelle sont inspirés de la réalité de Guy de Maupassant. Ainsi, Adrienne Legay influence l’héroïne Boule de suif, CharlesCord'homme inspire le personnage de Cornudet, tandis que le fameux Carré-Lamadon naît de Pouyet-Quartier. Ces exemples créent une similarité entre la réalité de l'auteur et lafiction de sa nouvelle. D’ailleurs, plusieurs faits historiques et évènements de cette époque sont cités. En effet, l'auteur mentionne « la Garde nationale », ce qui correspond àla formation locale recrutée parmi les civils et affectée à la garde des villes en 1789. De plus, la première phrase du récit évoque une atmosphère lourde d’impuissance: «Pendant plusieurs jours de suite des lambeaux d'armée en déroute avaient traversé la ville. » Ici, l’armée en lambeaux image les militaires déchirés psychologiquement etphysiquement par les blessures de guerre. Cette citation énonce les éprouvantes batailles entre les armées prussienne et française au XVIIe siècle. En résumé, tous les élémentsvraisemblables de la nouvelle aident le lecteur, surtout celui de l'époque de Maupassant, à se reconnaître dans sa lecture, inscrivant donc l’œuvre dans le courant littéraire réaliste.
tracking img