Boule de suif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (510 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
* Introduction:
La chanson est intitulée «  La Craonne ». L’auteur est inconnu tous ce qu’on sait c’est qu’elle est écrite par un soldat engagée dans l’armée française pendant la 1er guerremondiale, on pense que c’est un « poilu » en 1917

* Présentation du contexte
En 1917, les pays européens entrent dans la 3eme année de la Première Guerre mondiale. Depuis 3ans les soldats français etallemand se battent dans le nord de la France. Qui est une guerre de « position ». Les soldats sont traumatises par la violence et les conditions de vie dans les tranchées. C’est une chanson chantéepar les soldats qui se sont révoltes âpres une offensive très meurtrière.

* Analyse et Description
Cette chanson est composée de 3 couplets et 3 refrains, ou le dernier est légèrement différentdes autres couplets. Dans le 1er couplet les soldats viennent de terminer leur repos d’une semaine à l’arrière. Et malgré le repos les hommes sont fatigues et repartent combattre dans les tranchées etsavent que la mort les attend et l’auteur nous montre une forme d’ironie quand il prétend que la vie des soldats est « utile » car les milliers de morts n’ont pas encore fais gagner la guerre. Lerefrain est un chant d’adieu a tout ce qui présente la vie pour les poilus, et notamment « l’amour » et les « femmes ». L’auteur insiste sur la longueur de la guerre et évoque le plateau de Craonne, lieud’une lourde défaite française en 1917. Dans le second couplet l’auteur à survécu a ses 8 jours au front qui ont étais des jours de souffrances pour lui. Il n’attend plus qu’une chose c’est de pouvoirrepartir a l’arrière, la relève arrive mais elle est loin d’être joyeuse. Le décor est sombre, il pleut et l’auteur sait bien que ces soldats viennent a leur tour de risquer leur vie. Ce derniercouplet change de décor, ce ceux les civils qui ne se battent pas qui sont condamnes, ceux qui ne se battent pas pour l’auteur, les Bourgois qui sont beaucoup trop occuper a faire la fête qu’aller venir...
tracking img