Bourgeois, ouvriers et citadins

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8009 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BOURGEOIS, OUVRIERS ET CITADINS : ORDRE ET DÉSORDRE DE LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE.

La révolution, qu’avait constituée l’industrialisation sur le plan économique, s’était également traduite sur le plan social. Ainsi, de nouvelles catégories sociales se diffusèrent au sein des sociétés industrielles qui modifièrent la hiérarchie sociale, et entraînèrent la naissance de nouveaux conflits sociaux. Lanouvelle hiérarchisation qui reposait sur l’essor de l’industrie capitaliste évolua afin de fonder un nouvel ordre, tandis que les nouveaux conflits se développaient en remettant en cause l’ordre constitué : ainsi ordre et désordre animaient les mouvements des sociétés industrielles en initiant leur évolution. Le nouvel ordre fondé par l’industrialisation s’enracinait d’abord sur la formation etla domination de la nouvelle classe bourgeoise ; tandis que face à cette dernière se façonnait un monde ouvrier, dominé, qui nourrissait, en opposition, la volonté de renverser l’ordre en place ; alors que la poussée urbaine alimentée par l’exode rural mûrissait lentement des bouleversements également semeurs de désordre.

I - FORMATION ET TRIOMPHE DE L’ORDRE BOURGEOIS.
L’ordre ancien reposaitsur la domination des noblesses héréditaires, héritières de l’aristocratie foncière qui remontait au Moyen-âge. La révolution industrielle et son épanouissement promurent la bourgeoisie comme nouvelle catégorie sociale dominante.

A) La bourgeoisie capitaliste.
L’étiquette de bourgeoisie remontait au Moyen-âge où elle signifiait les habitants du bourg. A la suite de la révolution industrielle,cette étiquette qualifia un ensemble d’individus, résidant le plus souvent en ville, et tirant ses revenus de la propriété de son capital, c’est la raison pour laquelle, elle se nommait bourgeoisie capitaliste. La bourgeoisie capitaliste s’est façonnée à partir d’un agrégat formé des anciennes couches urbaines issues de l’artisanat ou du commerce additionnées

1

d’hommes nouveaux ayantprofité de la fondation d’entreprises industrielles, tels Alfred Krupp issu d’une famille d’artisan, ou Siemens, fils de paysan, alors que la famille Rothschild descendait de banquiers (ou encore de membres de la noblesse lancés dans l’aventure industrielle). Quelque furent ses origines, la nouvelle bourgeoisie ou bourgeoisie capitaliste trouvait sa définition dans le fait de ne pas tirer ses revenusde la vente de son travail. Ce qui voulait dire qu’elle n’était pas dans l’obligation de vendre sa force de travail contre un salaire. Elle tirait ses revenus de la rente de son capital, c’est-à-dire de ses propriétés financières, industrielles ou commerciales : par exemple, Adolphe Thiers disposait d’un portefeuille de 20 000 francs vers 1870. De ce fait, elle se distinguait, sur le plan de sonstatut économique, des ouvriers qui tiraient leur revenu de la vente de leur force de travail. A cette distinction de base, elle ajouta, au fil des décennies, des distinctions supplémentaires qui lui donnèrent la possibilité d’affirmer et de représenter sa supériorité.

B) La distinction bourgeoise.
La supériorité sociale de la bourgeoisie capitaliste était, avant tout, d’ordre économique : larichesse. Du fait de cette richesse elle occupait les sommets de la société (partageant cela quelquefois avec l’ancienne noblesse), posant une hiérarchie désormais fondée sur le niveau économique plutôt que sur le statut juridique, ainsi s’opérait la métamorphose d’une société de castes en une société de classes. La diversité des niveaux de richesses permettait de hiérarchiser la classe bourgeoiseen haute bourgeoisie, moyenne bourgeoisie, petite bourgeoisie. Le maître mot de cette richesse était la propriété, car la bourgeoisie, quelque ait été son degré, partageait le fait d’être propriétaire. Elle était propriétaire au moins de son logement, ou de plusieurs biens immobiliers ou fonciers, qui fabriquaient son patrimoine. Elle était également propriétaire de portefeuilles d’actions ou...
tracking img