Bourout

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé:
Sur un paquebot en direction de l'Argentine, le narrateur sera intrigué par un passager particulier: le champion du mon des échecs, Czentovic. Celui-ci consent à disputer une partie contrequelques hommes sans grand talent dans la discipline. Mais un personnage mystérieux, qui affirme n'avoir pas toucher un échiquier depuis plus de vingt ans, ébranlera la supériorité du champion. Quiest-il?

Mon avis:
Je ne veux pas trop en dire pour vous laissez la chance de découvir cette superbe nouvelle par vous-même. Je n'avais lu que Marie-Antoinette de cet auteur et j'avais beaucoup aiméde même que cette nouvelle. L'histoire est divisé en trois segments: le temp présent sur le paquebot, la vie du champion et le récit du mystérieux personnage. La monomanie est le sujet principal decette nouvelle et selon l'auteur de la préface il semble que ce soit un sujet récurrent dans la production de Stefan Zweig. On y parle aussi d'une catégorie de torture pratiquée par les SS dont ontentend pas souvent parler. L'écriture est simple, efficace et l'auteur nous tiens en haleine tout au long du récit (quoique l'histoire du second personnage s'étire un peu en longueur). Après toutes lescritiques que j'avais lu pour ce bouquin, je suis bien contente d'avoir enfin eut la chance de le lire!!
Prisonnier des nazis, Monsieur B., en dérobant un manuel d'échecs, a pu, à travers ce qui estdevenu littéralement une folle passion, découvrir le moyen d'échapper à ses bourreaux. Libéré, il se retrouve plus tard sur un bateau où il est amené à disputer une ultime partie contre le championCzentovic. Une partie à la fois envoûtante et dérisoire... Quand ce texte paraît à Stockholm en 1943, Stefan Zweig, désespéré par la montée et les victoires du nazisme, s'est donné la mort l'annéeprécédente au Brésil, en compagnie de sa femme. La catastrophe des années quarante lui apparaissait comme la négation de tout son travail d'homme et d'écrivain. Le joueur d'échecs est une confession à peine...
tracking img