Bovary. chapitres 3-4

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1115 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ch. 3
Le lendemain, à son réveil, Emma a aperçu le clerc sur la place. Elle était en peignoir. Léon a levé la tête et l’a saluée. Elle a fait une inclination rapide et refermé la fenêtre.
Léon attendait pendant tout le jour que six heures du soir soient arrivées ; mais, en entrant à l'auberge, il n’est trouvé personne que M. Binet, attablé.
Ce dîner de la veille était pour lui unévénement considérable; jamais, jusqu'alors, il n'avait causé pendant deux heures de suite avec une dame. On trouvait à Yonville qu'il avait des manières comme il faut . Il écoutait raisonner les gens mûrs, et ne paraissait point exalté en politique, chose remarquable pour un jeune homme. Puis il possédait des talents, il peignait à l'aquarelle, savait lire la clef de sol, et s'occupait volontiersde littérature après son dîner, quand il ne jouait pas aux cartes.
L'apothicaire s’est montré le meilleur des voisins. Il a renseigné madame Bovary sur les fournisseurs, fait venir son marchand de cidre tout exprès et conclu un arrangement avec le sacristain Lestiboudois. Le besoin de s'occuper d'autrui ne poussait pas seul le pharmacien à tant de cordialité obséquieuse, et il y avaitlà-dessous un plan.
Charles était triste : la clientèle n'arrivait pas. Il demeurait assis pendant de longues heures, sans parler, allait dormir dans son cabinet ou regardait coudre sa femme. Il était très heureux qu’Emma était enceinte. A mesure que le terme en approchait, il la chérissait davantage. Elle souhaitait un fils, mais a accouché une fille. Emma a choisi le nom Berthe pour sa fille, parceque c’était le nom de la marquise au château de la Vaubyessard; et comme le père Rouault ne pouvait venir, on a prié M. Homais d'être parrain.
Un jour, Emma a été prise tout à coup du besoin de voir sa petite fille, qui avait été mise en nourrice chez la femme du menuisier ; et, sans regarder à l'almanach si les six semaines de la Vierge duraient encore, elle s'est acheminée vers la demeurede Rolet, qui se trouvait à l'extrémité du village. Accidentellement Emma a rencontré Léon et l’a prié de l'accompagner.
La nourrice habitait très pauvrement. L'enfant d'Emma dormait à terre, dans un berceau d'osier. Elle l’a prise avec la couverture qui l'enveloppait, et s’est mise à chanter doucement en se dandinant.
Léon se promenait dans la chambre ; il lui semblait étrange de voircette belle dame en robe de nankin, tout au milieu de cette misère. Madame Bovary est devenue rouge ; il s’est détourné, croyant que ses yeux peut-être avaient eu quelque impertinence.
Emma est sortie et la bonne femme l'a accompagnée jusqu'au bout de la cour, tout en se plaignant de la vie.
Débarrassée de la nourrice, Emma a pris le bras de M. Léon et ils sont revenus à Yonville. Ilscausaient d'une troupe de danseurs espagnols, que l'on attendait bientôt sur le théâtre de Rouen.
Quand ils sont arrivés devant son jardin, madame Bovary a poussé la petite barrière, est monté les marches en courant et a disparu. Léon a rentré à son étude. Le patron était absent ; il a jeté un coup d'oeil sur les dossiers, puis s’est taillé une plume, a pris enfin son chapeau et s'en est allé.Il est allé sur la Pâture, au haut de la côte d'Argueil, à l'entrée de la forêt ; il s’esr couché par terre sous les sapins, et regardé le ciel à travers ses doigts. Il se trouvait à plaindre de vivre dans ce village, avec Homais pour ami et M. Guillaumin pour maître. Sur le fond commun de tous les visages humains, la figure d'Emma se détachait isolée et plus lointaine cependant ; car ilsentait entre elle et lui comme de vagues abîmes.
Au commencement, il était venu chez elle plusieurs fois dans la compagnie du pharmacien. Charles n'avait point paru extrêmement curieux de le recevoir ; et Léon ne savait comment s'y prendre entre la peur d'être indiscret et le désir d'une intimité qu'il estimait presque impossible.

Ch. 4
Dès les premiers froids, Emma a quitté sa chambre...
tracking img