Bovary partie 1 chapitre 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1037 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BOVARY PARTIE 1 CHAPITRE 2

C _ SITUATION : Dans le premier chapitre, on parle principalement de la jeunesse de Charles ainsi que de ses études. Le passage se situe dans le chapitre 2 de la partie 1, Charles a fini ses études et on lui demande pour les soins d’un paysan qui s’est cassé la jambe. C’est le père Rouault qui s’est cassé la jambe en travaillant à la ferme, et Charles vient donc pourle soigner. Charles arrive à la ferme des Rouault pour soigner le père, là il rencontre Emma qu’il admire et dont il va tomber éperdument amoureux. Pour Bovary, médecin de campagne qui n'est pas habitué à voir des femmes aussi raffinées, c'est un véritable coup de foudre: Mademoiselle Emma, a complètement séduit le médecin qui, sous prétexte de suivre son patient, viendra souvent à la ferme desRouault qu'il fréquente avec plaisir. Ce passage est un tournant dans l’histoire. C’est la présentation de l’héroïne, Mlle Rouault. C’est un passage clé du livre car c’est par cette rencontre que « naîtra » Mme de Bovary.
Le chapitre II de Madame Bovary remplit plusieurs fonctions :
- Présentation de certains personnages
-Description des lieux (le père Rouault est un riche fermier comme lemontre la description de la ferme et de la cuisine)
- naissance d'une passion pour Bovary : marié, pourtant il tombe secrètement amoureux de la jeune Emma : le médecin campagnard qui s'éprend d'une femme élégante qui semble être tout le contraire de sa femme. Emma occupe le centre de ce chapitre. Elle vole la vedette à Charles.
a- Apparition d'Emma : une épiphanie. (Beauté physique, élégancevestimentaire, etc.)Le portrait brossé par Charles est influencé par l'admiration du campagnard
b- Ce portrait physique est conforté par la richesse des lieux : le cadre cossu de la ferme renforce le sublime de l'apparition. Charles est amoureux d'Emma. Il a eu le coup de foudre depuis la première apparition, pourtant, il se montre très naïf et surtout incapable de donner un nom au plaisir qu'ilressent chaque fois qu'il rend visite aux Bertaux.
b- Bovary aime tout se qui se rattache à Emma. Le narrateur se plaît à répéter ce verbe dans le paragraphe central du passage pour insister sur la naissance d'une passion qui reste encore demi inconsciente. Emma devient le centre de gravité de l'existence de Charles, mais à aucun moment, il ne se cherche à donner un nom à cette passion qui commence àrégner sur lui.
C _ MOTIF: rencontre Emma/Charles, coup de foudre (lui)
K _ LIRE (C _ ASETATE)
PROBLEMATIQUE ?
C _ STRUCTURE : 3 parties.
1 : description admirative de Mlle Rouault selon le point de vue de Charles : Charles décrit admirativement Emma. « Mlle Rouault » (=certain recule)
2 : coup de foudre : « Mlle Emma » (=rapprochement, progression dans leur relation).
3 : évolution d’unerelation
K _ L’extrait débute par un discours indirecte libre, le statut du narrateur est absent et objectif (neutre) ; il est extérieur à l'histoire et ne fait aucun commentaire personnel pendant sa narration, malgré cela, il connaît leur passé, leur futur, leurs sentiments, leurs émotions, etc. => omniscient
On peut noter que contrairement au premier chapitre ou toute l’attention sefocalisait sur Charles, ici Emma est mise au premier rang.

K _ THEMES : ADMIRATION : Un portrait d’Emma vue par Charles : pointillisme du regard et vision fragmentaire. La sensualité de Charles est révélée par son regard : Importance des sensations : visuelles mais aussi tactiles, auditives. Le symbolisme du dégel : l’éveil des sens de Charles. (Responsabilise, description détaillée allitérations ens + assonnances en « en »)
GUERISON (du père Rouault ainsi que de Charles)
K _ CHAMPS LEXICAUX : de la maladie (d’abord malade père et Charles, ensuite « médecin » puis guéri) & du corps (1 : visage ; 2 : après contact physique -> corps)

K _ Fin 1e partie : comparaison
« Elle portait, comme un homme, passé entre deux boutons de son corsage, un lorgnon d'écaille »
Emma est belle...
tracking img