Boxe française

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Boxe Française

La Savate ou Boxe Française est aujourd'hui l'une des disciplines majeures dans le monde des sports de combat. Je vais donc essayais dans ce dossier d'identifier la place ou le rôle de la boxe française dans le domaine de la boxe. Pour cela je vais étudier dans une première partie les origines même de la Savate puis sa situation actuelle pour finir en mettant en avant lesavantages que procure la pratique de cette boxe.

1. La savate: Un patrimoine national
a. Des origines ancrées dans l'histoire française
Les toutes premières origines de la savate remontent vers l'année 1790 ou des marins français et génois pratiquaient une méthode de combat utilisant les pieds pendant leurs loisirs.

Le marin pose une main au sol pour assurer son équilibre lorsqu’il frappe enligne haute.

C'est vers 1800 qu' émerge simultanément deux différentes méthodes de combat aux pieds : la première apparaît dans le midi de la France et utilise exclusivement les coups de pieds : c’est le « chausson » , La seconde se développe au nord et ajoute aux coups de pieds quelques coups portés avec la main ouverte (baffes) : c’est « la savate ». Cependant, la savate devient rapidementla pratique des voyous et des voleurs de l’époque. En 1825, Michel Casseux dit Pisseux ouvre la première salle officielle de savate et est le premier à l’enseigner. Ses disciplines étaient peu fréquentables et démontraient leurs techniques fraîchement acquises dans les bals populaires et cabarets parisiens. On cite comme ayant été de ses élèves : le dessinateur Gavarni, le Duc d’Orléans, LordSeymour (dit Milord l’Arsouille) fondateur du « Jockey Club », Charles Lecour et Théophile Gautier. « La Boxe française est une science profonde qui exige beaucoup de sang-froid, de calcul, d'agilité, de force. C'est le plus beau développement de la vigueur humaine, une lutte sans autres armes que les armes naturelles où l'on ne peut être pris au dépourvu . » -Théophile Gautier-

b. Naissance de laBoxe française : Un sport de compétition
Après une cuisante défaite contre le boxeur anglais Owen Swift en 1830, Charles Lecour alors élève de Michel Casseux décide d'étudier le "boxing londonien" à Paris chez un champion d'Outre Manche : Jack Adams. Après avoir assimilé cette technique de combat aux poings, Il combina ses acquis sur l’utilisation des membres inférieurs et supérieurs en combatet, en les codifiant, nomma ce nouvel art « la Boxe Française », en 1832. Avec son frère Hubert, Charles Lecour ouvre la première salle de Boxe française. Il organise également des spectacles musique-boxe française, d’où probablement l’origine du mot « gala » utilisé aujourd’hui pour désigner une rencontre de boxe française. La Boxe française devient rapidement très populaire, surtout comme moyen dedéfense. Les professeurs et les salles se multiplièrent dans l’hexagone. Et l'idée d'un réel sport de compétition émerge.

Charles Lecourt : Créateur de la Boxe Française

c. Une fierté national
Comme on peut le voir dans les deux parties précédentes, la Savate, et plus tardivement la boxe française font partie intégrante du patrimoine français. Et cette notion est encore aujourd'huigrandement cultivée grâce aux nombreuses organisations mais aussi grâce à l'enseignement de la boxe française dans les établissement publiques des le collège. Aujourd'hui la boxe française est à l'image de ses champions, tel que Farid Khider qui après avoir remporté avec brio tous les titres possible en boxe française s'est attaqué à d'autre discipline tels que la boxe thaïlandaise ou le kick-boxingdans lesquels il a su s'imposer comme un des plus grand boxeur français.

Farid Khider dans ces œuvres au K1 max

2. La Boxe Française aujourd'hui
a. Un développement difficile
Les deux guerres mondiales furent fatales à la boxe française qui fut presque oubliée, car la plupart des enseignants périrent au combat. On la retrouve à cette époque que dans quelques manuels de gymnastique,...