Bpjeps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (336 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dès le lendemain de l'attentat, qui n'a pas été revendiqué, les autorités marocaines avaient assuré que son mode opératoire rappelait celui adopté par Al-Qaïda. La police marocaine a arrêté jeuditrois Marocains, dont un est considéré comme le principal suspect et qui, selon le ministre marocain de l'Intérieur Taieb Cherkaoui, est «admirateur d'Al-Qaïda».

Ce suspect a, en vain, «tentéplusieurs fois de rejoindre les points chauds du terrorisme», notamment l'Irak et a préparé l'attaque dans la maison de ses parents à Safi (300 km au sud de Casablanca), avait expliqué le ministreCherkaoui, sans révéler son identité.

Il «est fortement imprégné de l'idéologie jihadiste» et «exprime ouvertement son allégeance pour Al-Qaïda», dont les émules sont actifs dans plusieurs pays duSahel et ont pris la France pour cible, avait affirmé Taieb Cherkaoui. Selon une source de la sécurité marocaine anonyme, l'homme s'appelle Adil El-Atmani et, d'après d'autres sources, il est âgé de 25ans.

La France «en tête des pays menacés»

La Mauritanie est l'un des pays les plus touchés par les activités d'Aqmi qui a des bases au Mali, pays voisin, et opère dans le Sahel où elle commetattentats, enlèvements, essentiellement de ressortissants occidentaux, et divers trafics.

Dans un entretien au journal français Le Monde publié vendredi, le chef de la Direction centrale durenseignement intérieur français, Bernard Squarcini, a estimé que les effectifs d'Aqmi étaient de 400 hommes, contre 150 il y a deux ans.

«Depuis qu'elle a fait allégeance à Al-Qaïda (en 2006), Aqmia décuplé ses activités», avait dit Bernard Squarcini, ajoutant que la France était «en tête des pays menacés». Avant de se baptiser Aqmi, l'organisation s'appelait Groupe salafiste pour laprédication et le combat (GSPC) algérien. Elle détient en otages depuis la mi-septembre 2010 quatre Français enlevés dans le nord du Niger, ainsi qu'une Italienne enlevée en février dans le sud de...
tracking img