Brésil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (308 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le coût de production de l'éthanol au Brésil est le moins cher car elle bénéficie de nombreux avantages : mains-d'oeuvre au coût peu élevé (quinze à vingts centimes par litrecontre trente centimes au États-Unis et cinquante centimes en Union Européenne). Entre 1993 et 2003 la production du Brésil a augmenté de 2.8millions à 4.2millions d'hectares.Comme nous pouvons le voir , après avoir connu une hausse de son prix de 1990 à 1994 (en millions de tonnes) il n'a céssé de diminuer jusqu'en 2003 . En 1990 sont prix étaitd'environ 200dollars par millions de tonnes et en 2003 sont prix était d'environ 159dollars , soit une diminution de son prix de 20.5% soit une différence de 41 dollars parmillions de tonnes.

Contrairement a son prix , son exportations a augmenté , en 1990 elle était d'un million de tonnes et en 2003 elle atteind plus de 14millions de tonnessoit une augmentation de 1300 %

Le rendement de la production s'élève à sept milliers de litres par hectare contrairement à l'Inde ou encore à l'Union Européenne où il s'élèveà 5milliers.

Le Brésil bénéficie d'un immense territoire de 850 millions d'hectares dont 165 millions sont consacrés à l'agriculture, 50 millions d'hectares sont cultivés,15 millions d'hectares sont plantés et 100 millions d'hectares sont consacrés à l'élevage.
De plus son abondance en eau, avec de fortes précipitations, des cours d'eaunombreux et d'immenses nappes souterraines d'eau douce aide beaucoup pour l'agriculture .

Le Brésil devrait d'abord subvenir aux besoins de sa population avant d'assurer sonexportation comme le dit Sylvie Brunel dans le livre Développements durables "il n'appartient à aucun continent de nourrir le monde, quand bien même il le pourrait techniquement "